Le groupe genevois Pharmacie Populaire fête ses 125 ans

DistributionLa firme genevoise résiste sur un marché très disputé avec vingt pharmacies au bout du Léman.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Se frayant la place entre des entreprises suisses ou romandes comme Amavita ou Sun Store, deux groupes contrôlés par le géant bernois Galenica, le Groupe Pharmacie Populaire (GPP) fête cette année ses 125 ans d’existence. Une gageure dans un secteur aussi disputé que celui des pharmacies, qui a vu disparaître, en particulier ces vingt dernières années, un grand nombre de petites officines.

Fondé en 1891 à Genève, le GPP regroupe aujourd’hui 20 pharmacies qui ont réalisé, en 2014, un chiffre d’affaires de 60 millions de francs. En moyenne, chaque pharmacie dégage donc environ 3 millions de francs. Comme l’indique Paul Salmi, CEO du GPP, le groupe a aussi des activités dans le domaine de l’orthopédie ainsi que dans le service santé à domicile. «En dix ans, notre chiffre d’affaires est passé d’environ 45 millions de francs à plus de 60 millions de francs l’an dernier», précise encore ce chef d’entreprise qui s’approvisionne chez le grossiste Amedis, principal concurrent de Galenica. Le GPP emploie 200 personnes et, fait à remarquer, est juridiquement organisé sous la forme de société coopérative.

En Suisse, le nombre de pharmacies est de 1764. Chacun de ces commerces a traité, en moyenne (en 2013) plus de 19 000 ordonnances. Selon pharmaSuisse, la branche représente 6% du montant des coûts de la santé – toujours pour 2013 – qui s’élevait alors à 69 milliards de francs.

Créé: 29.02.2016, 09h34

Articles en relation

Berne doit faire une croix sur 100 millions de francs d’économie

Prix des médicaments Editorial Il n’y aura pas de baisse de prix des médicaments cette année. Le système actuel doit être revu suite à une décision du Tribunal fédéral. Plus...

Nouveau combat pour faire baisser les prix des génériques

Santé Ces médicaments restent près de deux fois plus chers en Suisse qu’à l’étranger. Alain Berset veut agir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.