Une grève met General Motors dans le rouge

AutomobileDurant 40 jours, une grève a paralysé le groupe américain General Motors. Avec des conséquences à la clé.

La grève a coûté 3,6 milliards de francs à la firme américaine.

La grève a coûté 3,6 milliards de francs à la firme américaine. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

General Motors (GM) a annoncé mercredi une perte nette de 194 millions de dollars au quatrième trimestre 2019, en raison d'une grève historique qui a paralysé ses usines américaines pendant quarante jours à l'automne.

Ce mouvement social a coûté 3,6 milliards de dollars (quasiment autant en francs) au constructeur automobile, qui se débat pour convaincre les marchés, séduits par Tesla, que sa transition vers les technologies électrique et autonome est en bonne voie.

Rentabilité

Le groupe de Mary Barra, qui tient également ce mercredi une journée de présentation de l'entreprise aux investisseurs à New York, est néanmoins parvenu à rester rentable une fois retirés les charges liées à la grève et des coûts de restructuration.

Le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, est en effet ressorti à 5 cents, bien supérieur au 1 cent anticipé en moyenne par les marchés. Le chiffre d'affaires a diminué de 19,7%, à 30,83 milliards de dollars, pâtissant de l'arrêt de la production pendant plus d'un mois. Sur l'année, il a été de 137,2 milliards de dollars, en recul de 6,7%, pour un bénéfice de 6,7 milliards, en baisse de 16 pour cent.

Des milliards d'investissement

Pour 2020, le géant de Detroit (nord, Michigan) table sur un bénéfice par action ajusté compris entre 5,75 et 6,25 dollars. Les marchés espèrent, eux, 6,23 dollars. GM, comme Ford et Fiat Chrysler, déploie beaucoup d'énergie pour regagner la confiance de la communauté financière, convaincue que l'avenir de l'automobile américaine est désormais écrit par Tesla, un groupe n'ayant jamais pourtant dégagé un seul bénéfice annuel depuis sa création il y a 16 ans.

GM a ainsi annoncé des milliards de dollars d'investissements pour le développement des voitures électriques, dont la construction d'une usine de batteries, en partenariat avec le sud-coréen LG, dans l'État de l'Ohio.

Produits en développement

Des camionnettes à plateau (pickups) et des SUV électriques sont en développement et GM est même allé jusqu'à ramener à la vie le 4X4 à tout faire de l'armée américaine Hummer, symbole de tous les excès automobiles américains. Une version civile et électrique du Hummer sera commercialisée à partir de 2021.

Cadillac, la marque premium de GM, a promis que la plupart de ses modèles seront électriques d'ici 2030. En parallèle, la filiale de technologie autonome Cruise est en train de construire le Cruise origin, sa nouvelle navette autonome, sans pédale ni volant. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2020, 15h27

Articles en relation

Fin de la grève chez General Motors

États-Unis Après six longues semaines, les salariés ont obtenu des concessions de la part du constructeur américain. Plus...

GM: la grève continue jusqu'au vote syndical

Automobile La grève chez General Motors va continuer le temps que les ouvriers votent sur l'accord conclu avec la direction. Plus...

Fin de grève en vue chez General Motors aux USA

Mouvement social Un accord entre les syndicats et la direction du constructeur américain semble se profiler, après plus d'un mois de crise. Plus...

Trump menace de taper GM au portefeuille

Aumobile Le président américain a menacé mardi de geler les subventions à General Motors après l'annonce du plan social du constructeur. Plus...

GM va réduire de 15% ses effectifs

Automobile Le constructeur automobile américain General Motors veut économiser 6 milliards de dollars. Pour ce faire, il va licencier des dizaines de milliers d'employés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...