Passer au contenu principal

EnvironnementGreenpeace épingle Nestlé sur le plastique

L'ONG, après avoir organisé 484 opérations de nettoyage dans le monde, constate que Nestlé est, après Coca-Cola, la firme dont on retrouve le plus de produits en plastique dans la nature.

Nestlé est, après Coca-Cola, la firme dont on retrouve le plus de produits en plastique dans l'environnement, selon une analyse publiée mercredi par Greenpeace. L'ONG appelle ces entreprises à baser leur modèle économique sur la réutilisation.

Greenpeace, en partenariat avec le mouvement «Break Free From Plastic» (se libérer du plastique) a organisé 484 opérations de nettoyage dans 51 pays lors de la journée internationale de nettoyage des plages le 21 septembre dernier. Sur les 476'423 emballages à usage unique et déchets en plastique récupérés, 43% étaient clairement identifiables comme appartenant à l'une ou l'autre marque.

Coca, Nestlé, Pepsi

Après analyse de ces déchets, les trois plus grands pollueurs de plastique au monde sont, comme l'année dernière, Coca-Cola, suivi par Nestlé et Pepsico, écrit l'organisation dans son communiqué. La liste noire est complétée par Mondelez International, Unilever, Mars, P&G, Colgate-Palmolive, Phillip Morris et Perfetti Van Melle.

«Il est urgent pour ses entreprises de se fixer des objectifs contraignants en ce qui concerne la réduction de la quantité de plastique utilisée et de généraliser des systèmes réutilisables», estime encore l'ONG. Ces firmes doivent prendre leur responsabilité afin de «répondre efficacement» aux conséquences provoquées par «la crise actuelle de la pollution plastique».

Coop devant Nestlé en Suisse

Sur les rives du lac Léman à Vevey, les bénévoles ont ramassé 1124 objets en plastique en l'espace de deux heures, rapporte l'organisation. Ici, aussi Nestlé est le deuxième pollueur en importance, avec Coop en tête et Coca-Cola en troisième position. Ils ont également trouvé de nombreux objets provenant des principaux acteurs de la grande distribution comme Migros, Denner ou Lidl Suisse, souligne encore Greenpeace.

En avril, l'organisation avait amené un dragon géant conçu à base d'emballages devant l'entrée de la multinationale Nestlé à Vevey (VD) pour réclamer la fin des emballages jetables.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.