La Grèce prévoit un retour à la croissance en 2017

Crise de la detteLa zone euro liste les réformes à mettre en œuvre dans l'immédiat. L'avant-projet de budget prévoit un recul du PIB à 1,3% en 2016.

Le premier ministre Alexis Tsipras présente le programme politique au Parlement.

Le premier ministre Alexis Tsipras présente le programme politique au Parlement. Image: Orestis Panagiotou/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement grec a déposé un projet de budget lundi soir au Parlement grec. Un peu plus tôt, Athènes et ses créanciers de la zone euro se sont mis d'accord sur la nouvelle série de réformes à mettre en place par la Grèce.

Athènes pourra ainsi obtenir rapidement une tranche d'aide de 2 milliards d'euros. Cela dans le cadre du plan d'aide de 86 milliards d'euros décidé cet été.

«Nous nous sommes mis d'accord sur le prochain train de mesures, qui seront mises en place, j'espère, d'ici mi-octobre pour permettre le déblocage de 2 milliards d'euros sur les 3 milliards» promis avant la fin de l'année, a annoncé le président de l'Eurogroupe, Jeroen Djsselbloem. Il s'est exprimé lundi soir lors d'une conférence de presse à Luxembourg.

Concernant le milliard d'euros restant, il sera débloqué en fonction de la mise en œuvre d'une deuxième série de mesures. Celles-ci devront être décidées «plus tard en octobre», a-t-il indiqué, sans plus de précisions.

Les créanciers devront mener une évaluation du programme de réformes, qui doit commencer courant octobre, pour décider du déboursement d'une partie de l'aide et pouvoir lancer une discussion sur l'allégement de la dette.

Réforme des retraites

«Nous avons demandé aux autorités grecques de conclure l'audit aussi vite que possible. Nous avons besoin de clarté sur la réforme des retraites, sur la gouvernance du secteur financier», a poursuivi Jeoren Dijsselbloem.

«Le calendrier précis n'est pas connu. Il y a une forte probabilité que la première évaluation du programme de réformes ne soit pas terminée à la fin du mois», comme initialement prévu, estimait la semaine dernière un responsable de la zone euro, refusant de parler de retard.

Projet de budget

Le gouvernement grec de gauche d'Alexis Tsipras table sur la poursuite de la récession en 2016. Il prévoit un recul du PIB de 1,3%, contre 2,3% en 2015, selon l'avant-projet du budget 2016 déposé au Parlement lundi soir.

La reprise de l'économie est prévue pour le troisième trimestre 2016, selon ce document qui table aussi sur un excédent primaire budgétaire (hors service de la dette) de 0,5% du PIB en 2016.

Le projet du budget définitif doit être déposé au Parlement en novembre après la première évaluation du programme d'assainissement de l'économie grecque en octobre par les créanciers du pays, UE et FMI.

Rétablir la stabilité

«Le rétablissement de la stabilité économique et de la dette publique est l'un de nos principaux objectifs afin de sortir de la tutelle» des créanciers, a indiqué lundi soir Alexis Tsipras. Il s'est exprimé lors de la première séance du nouveau Parlement issu des législatives du 20 septembre.

Le Premier ministre s'est engagé «de travailler d'une façon dure afin que le pays se libère de la tutelle des créanciers à l'issue de son mandat, dans quatre ans».

Hausses des taxes

Le gouvernement prévoit des mesures d'économie de plus de 4,3 milliards d'euros en 2016 provenant surtout de la hausse des taxes. Parmi les priorités du gouvernement est de négocier avec les créanciers la réduction de la dette publique, le fardeau de l'économie grecque, à 177% du PIB.

Le déficit public en 2016 est prévu à 4 milliards d'euros, soit à 2,3% du PIB. L'avant-projet du budget table sur une inflation de 1,1% après une déflation de 0,7% en 2015. (ats/nxp)

Créé: 05.10.2015, 20h43

Articles en relation

Tsipras veut avancer vite dans l'exécution des réformes

Grèce Le Premier ministre grec veut que son pays puisse s'affranchir de la tutelle des créanciers et retourner sur les marchés financiers. Plus...

Le contrôle des capitaux à nouveau assoupli

Grèce Par cet amendement, le ministère des Finances souhaite également soutenir le marché immobilier. Plus...

Alexis Tsipras nomme son gouvernement

Grèce L'économiste pro-européen Euclide Tsakalotos reste en charge du ministère des Finances. Plus...

Les risques de récession dans la zone euro s'atténuent

Conjoncture Le FMI a révisé à la hausse ses prévisions de croissance pour la zone euro, grâce à l'action de la BCE et la baisse des prix du pétrole. Mais s'est montré prudent face à une reprise toujours fragile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...