Passer au contenu principal

Distribution et industrie peinent à se désintoxiquer du plastique

Tout en disant prendre le problème à cœur, les grands groupes restent opaques sur leur consommation de matière synthétique.

On perçoit un agacement public croissant contre le suremballage des produits disponibles dans les supermarchés.
On perçoit un agacement public croissant contre le suremballage des produits disponibles dans les supermarchés.
Keystone

Depuis quelques semaines, en mode quasi commando, des militants écologiques débarquent dans les grandes surfaces. Leurs courses terminées et payées, ils déballent leurs achats et abandonnent sur place leurs déchets. Venu d’Angleterre, ce mouvement baptisé «Plastic Attack» est en train de se répandre en Europe avec le soutien de Greenpeace.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.