Passer au contenu principal

Globus passe en mains thaï et autrichienne

Migros a trouvé un acheteur pour Globus: la coentreprise composée de l'autrichien Signa et du thaïlandais Central Group.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Un peu plus de six mois après avoir mis en vente Globus, Migros a trouvé un repreneur pour ses grands magasins en difficulté. Le géant helvétique de la grande distribution va céder l'enseigne à l'autrichien Signa et au thaïlandais Central Group qui exploitent ensemble plusieurs magasins haut de gamme en Europe.

Le prix de vente n'a pas été dévoilé dans le communiqué publié mardi par Migros, mais le montant de la transaction s'élèverait à plus de 1 milliard de francs, selon l'agence Reuters. L'opération doit être bouclée d'ici mi-2020.

En 1997, Migros avait racheté pour environ 700 millions de francs le groupe de grands magasins Globus, alors coté en Bourse, et ses filiales.

Globus compte, hormis ses activités sur internet, 48 magasins en Suisse dont 12 grands magasins. La société emploie 2409 collaborateurs (équivalents temps plein) qui seront tous repris aux mêmes conditions par les nouveaux propriétaires, a indiqué à AWP un porte-parole du géant orange.

Nom et marque conservés

Le nom de la marque est conservé. Les nouveaux propriétaires veulent renforcer les investissements dans les segments du luxe et le haut de gamme.

L'opération concerne la totalité du capital-actions détenu par Migros, ainsi que les huit immeubles de Globus à Zurich, Bâle, Berne et Saint-Gall. Signa et Central Group reprendront Globus à parts égales.

Signa et Central Group sont propriétaires, via la société European Luxury Department Store Group, de l'enseigne historique allemande Kadewe, des grands magasins italiens Rinascente et du danois Illum, décrits comme étant «des maisons leaders dans le commerce de luxe en Europe».

Dans leur ensemble, ces enseignes ont dégagé un chiffre d'affaires d'environ 18 milliards d'euros (19,3 milliards de francs) et comptent 130'000 employés.

Meilleure offre

«Parmi la douzaine de parties intéressées, Signa et Central Group ont présenté la meilleure offre et stratégie future pour les grands magasins Globus actifs également dans le commerce en ligne et la mode», a précisé Migros dans son communiqué.

Selon la coopérative, «leur offre a répondu aux critères essentiels posés par Migros pour cette vente: une stratégie de pérennisation, la volonté de développement et la garantie du maintien du groupe Globus en tant que tel».

Les nouveaux propriétaires Signa et Central Group veulent quant à eux «ouvrir des perspectives stratégiques uniques pour le succès à long terme et l'avenir durable de Globus», a indiqué Vittorio Radice, directeur général pour l'Europe du groupe thaïlandais.

«Globus aura accès aux marques de luxe internationales et bénéficiera du transfert de savoir-faire au sein de notre groupe», a-t-il ajouté. La marque helvétique pourra aussi bénéficier de la solidité financière des nouveaux propriétaires et disposera «d'excellentes chances à long terme».

L'autrichien Signa Holding exploite notamment des bureaux et des enseignes commerciales et se décrit comme un des leaders de l'investissement immobilier en Europe avec des avoirs de 19 milliards d'euros. Le thaïlandais Central Groupe est quant à lui actif dans les investissements dans le commerce, l'immobilier, l'hôtellerie et l'alimentaire.

Restructuration du portefeuille terminée

Quant à Globus, son patron Thomas Herbert a estimé que «l'intégration au sein d'un groupe de grands magasins de luxe européen ouvre d'excellentes perspectives» à la chaîne de grands magasins.

M. Herbert, qui envisageait un temps de reprendre l'enseigne, rejoindra le conseil d'administration de Globus et sera remplacé au niveau opérationnel par Franco Savastano, jusqu'à présent directeur général adjoint. M. Radice reprendra pour sa part la présidence.

Avec la vente de Globus, Migros finalise le programme de cessions initié fin juin 2019. Le géant orange a successivement vendu sa chaîne de magasins de meubles Interio, le distributeur de vélos électriques m-way et la filiale de décoration d'intérieur Gries Deco (Depot).

A l'image d'autres enseignes, Globus a souffert ces dernières années de la concurrence grandissante du commerce en ligne. En 2019, son chiffre d'affaires s'est contracté de 5,6% à 762,7 millions de francs en raison de la fermeture de plusieurs points de vente.

Migros, qui a récemment vendu son centre commercial phare Glattzentrum près de Zurich, veut quant à lui se réorienter sur son coeur de métier et réinvestir le produit de la vente de Globus notamment dans son réseau de proximité, son activité sur internet et dans sa gamme de produits.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.