Passer au contenu principal

Glencore a versé des millions pour ses relations avec le gouvernement Kabila

Une filiale du groupe suisse payait 6 millions de dollars par an à un intermédiaire au Congo, soupçonné de corruption.

Un Congolais transporte des sacs de cuivre et de cobalt dans une mine à ciel ouvert, au sud de Lubumbashi.
Un Congolais transporte des sacs de cuivre et de cobalt dans une mine à ciel ouvert, au sud de Lubumbashi.
DAVID LEWIS-A

Le géant suisse des matières premières pourrait bien se retrouver piégé dans une grande affaire de corruption, instruite par les autorités américaines. Il y a une semaine, le Département de la justice a réclamé des documents à Glencore dans le cadre de l’une de ses enquêtes. Depuis, la nervosité règne sur les marchés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.