Passer au contenu principal

Comment Genève tente de se chauffer sans (trop) réchauffer

Déchets, lac, géothermie, pompes à chaleur… le canton fait figure de cas d’école en Suisse. Mais l’effort pour s’affranchir du gaz naturel reste «colossal» admettent les SIG.

Lucien Fortunati / Archives

Dans la vitrine de la transition énergétique on trouve des voitures électriques. Des fermes solaires. Le chauffage reste, lui, dans l’arrière-boutique. Tel un éléphant, il menace de faire irruption dans le fragile assemblage qu’échafaude la Suisse avec sa loi sur l’énergie. Entrées en action il y a un an, ces mesures doivent mettre en œuvre les engagements pris à la conférence mondiale sur le climat de Paris, en 2015. Et notamment la division par deux de la consommation d’énergie par habitant d’ici le milieu du siècle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.