Passer au contenu principal

A Genève, le patron de VW se livre à un exercice de contrition

S’exprimant lundi soir au Salon de l’auto, Matthias Müller a promis un rapport complet sur les diesels truqués pour mi-avril.

Matthias Müller était au Salon de l’auto, lundi soir. AFP
Matthias Müller était au Salon de l’auto, lundi soir. AFP

Chaque salon automobile offre désormais à la direction de Volkswagen l’occasion de redresser l’image d’un groupe touché de plein fouet par un scandale de bidouillage des diesels équipant 11 millions de véhicules. Cela afin qu’ils masquent la réalité de leurs rejets polluants lors des tests d’homologation. L’affaire est partie des Etats-Unis en septembre dernier. Après six mois de communication de crise, voici venu le temps de la contrition en marge du plus important salon automobile d’Europe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.