Passer au contenu principal

SantéGalenica voit son bénéfice bien augmenter

Le groupe bernois a enregistré un bénéfice attribuable aux actionnaires en hausse de 21,5%, à 158,9 millions de francs.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Galenica a vu toutes ses activités croître au premier semestre 2016. Le groupe bernois actif dans la santé et le bien-être, qui se prépare à une scission, a enregistré un bénéfice attribuable aux actionnaires en hausse de 21,5% sur un an, à 158,9 millions de francs.

Les partenariats, l'acquisition de nouveaux clients ou encore l'expansion du réseau de pharmacies ont généré la forte dynamique du premier semestre. Le chiffre d'affaires consolidé a gonflé de 12,1% à 2,01 milliards de francs, indique mardi Galenica.

Avant déduction des intérêts minoritaires, le bénéfice a bondi de 23,3% à 194,6 millions de francs. Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a gagné 20,2% à 241,3 millions. Le résultat brut d'exploitation (EBITDA) a quant à lui progressé de 21% à 290,7 millions.

Nouveaux contrats

Vifor Pharma profite toujours de l'accord de distribution conclu avec Roche en mai 2015 pour le Mircera. Hors effets de change, les recettes de la division ont décollé de 40,8% à 550,6 millions de francs. Sa rentabilité (EBIT) a grimpé de 28% à 185,2 millions.

Dans la période sous revue, Galenica a notamment passé un contrat de licence avec Hospira, une entreprise de Pfizer, dans le domaine de la dialyse aux Etats-Unis. Quant à la préparation à base de fer Ferinject, ses ventes ont grimpé de 45,7% pour atteindre 163,3 millions de francs au cours des six premiers mois.

L'entité Galenica Santé, aussi active dans la beauté et le bien-être, résiste au tourisme d'achat et à la pression sur les prix. Son chiffre d'affaires a progressé de 3,7% à 1,49 milliard de francs, grâce aussi aux médicaments onéreux. Son résultat d'exploitation s'est étoffé de 3,7% également, à 66 millions.

En particulier, le segment des produits et marques a récemment signé avec les laboratoires de dermoscométique Pierre Fabre pour la distribution exclusive des produits A-Derma en Suisse. Dans le domaine Retail, le réseau de pharmacies - avec les enseignes Amavita, Sun Store et Coop Vitality - s'est élargi.

Séparation confirmée

Jeudi dernier, le groupe a officiellement lancé son offre de rachat pour acquérir la totalité de l'américain Relypsa, pour une valeur implicite d'environ 1,53 milliard de dollars. La transaction, attendue sous toit au troisième trimestre, lui confère les droits mondiaux de l'adsorbant de potassium Veltassa.

Cette opération «affirme l'engagement du conseil d'administration de Galenica» de séparer courant 2017 le groupe en deux sociétés cotées indépendantes. Galenica prévoit d'ailleurs de se refinancer en partie soit par une introduction en bourse de Galenica Santé, soit par exemple via une augmentation de capital, annonce sa direction.

Côté prévisions pour l'ensemble de l'exercice, Galenica Santé devrait dépasser une nouvelle fois l'EBIT de l'année précédente. Pour Vifor Pharma, la direction revoit à la hausse son pronostic et escompte améliorer d'environ 10% son EBIT par rapport à 2015.

Le bénéfice avant et après déduction des intérêts minoritaires est lui aussi attendu en progrès d'environ 10% sur une base comparable. Toutefois, les investissements importants prévus pour doper les ventes de Veltassa devraient amputer de quelque 90 millions de francs le bénéfice 2016 du groupe avant et après minorités.

Départ de Sprint

L'actionnaire de référence Sprint envisage de vendre la totalité de sa participation dans le groupe bernois, a indiqué par ailleurs mardi le président exécutif Etienne Jornod à l'agence financière awp. En mai, le véhicule d'investissement avait déjà réduit sa participation de 25,48% à un peu plus de 20%.

Cette cession «fait partie de l'activité normale» d'une société d'investissement, selon Etienne Jornod. Second plus gros actionnaire, la société Patinex du banquier alémanique Martin Ebner n'a quant à elle pas signalé de telles intentions.

A la Bourse suisse, l'action Galenica a plongé mardi en dépit de résultats semestriels solides. A la clôture, elle cédait 6,02% à 1202 francs, tandis que l'indice des 30 principales valeurs (SLI) évoluait dans le vert, signant au passage la plus forte baisse de la séance.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.