Passer au contenu principal

GenèveLe Forum de Davos sous le signe de l'écoute

Le patron du WEF lance un appel pour la 47e édition qui démarre dans une semaine à Davos (GR), avec une participation record.

Klaus Schwab, ce 10 janvier 2017.
Klaus Schwab, ce 10 janvier 2017.
AFP

«Nous espérons que le monde va davantage écouter ce message», a dit d'entrée de jeu Klaus Schwab, 78 ans, face aux médias réunis au siège de l'organisation à Cologny (GE). Et le fondateur du WEF de rappeler qu'il soulevait il y a 20 ans déjà cette question de l'indispensable corrélation entre activité économique et responsabilité sociale.

Face à un monde complexe, «il n'y a pas de réponse simple», a encore martelé M. Schwab, épinglant au passage les populismes en plein essor. Tout comme le protectionnisme: «Les marchés doivent devenir plus équitables, mais ils doivent rester ouverts».

Participation record

Cette 47e édition du grand raout sera celle de plusieurs superlatifs: une participation record avec quelque 3000 personnes, décideurs politiques, patrons d'entreprises ou d'organisations, experts académiques, représentants de la société civile. Parmi eux, plus de 300 personnalités publiques de haut rang. Les participants proviennent de 70 pays, dont un tiers hors Europe et Amérique du Nord.

Le président chinois Xi Jinping sera incontestablement la vedette du début du forum, lui qui prononcera le discours d'ouverture mardi prochain au côté de Doris Leuthard, présidente de la Confédération. Ce sera la toute première participation au WEF pour un président chinois.

Xi Jinping, qui effectuera aussi une visite d'Etat en Suisse samedi et dimanche, sera accompagné d'une délégation importante d'officiels et d'entrepreneurs. «Nous voulons les (la délégation chinoise, ndlr.) intégrer dans toutes nos initiatives», a déclaré Klaus Schwab, interrogé sur ses attentes face au président chinois.

Double délégation américaine

Les Etats-Unis auront une double délégation, avec le vice-président sortant Joe Biden et son secrétaire d'Etat John Kerry, mais aussi plusieurs membres de l'équipe de transition du nouveau président élu. Donald Trump doit prendre ses fonctions le 20 janvier, précisément au dernier jour du WEF 2017.

Parmi les autres «grands noms» figurent la Première ministre britannique Theresa May, le nouveau secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, la patronne du Fonds monétaire international Christine Lagarde et le président colombien et prix Nobel de la paix Juan Manuel Santos.

Pour l'Union européenne, plusieurs commissaires feront le déplacement, dont la cheffe de la diplomatie Federica Mogherini. Autres invités de marque: le président afghan Ashraf Ghani, le secrétaire de la Ligue arabe Amre Moussa, le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) Roberto Azevedo et le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim, pour n'en citer que quelques-uns.

Roi de Jordanie

Plusieurs familles royales seront également de la partie: le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique, la reine Maxima des Pays-Bas, qui est aussi l'ambassadrice spéciale de l'ONU pour une finance «inclusive», et le couple princier héritier de Norvège, Haakon et Mette-Marit. Enfin, le roi Abdallah de Jordanie et la reine Rania, habitués de la manifestation, seront de retour à Davos.

Parmi les grands absents, la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont renoncé au déplacement à Davos, tout comme récemment le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu.

Le président russe Vladimir Poutine ou son Premier ministre Dmitri Medvedev ne feront pas non plus le déplacement, comme l'année passée.

Orchestre de femmes afghanes

Quant à la Suisse officielle, elle sera représentée par la grande majorité des conseillers fédéraux. Et le Suisse Peter Maurer participera en tant que président du Comité international de la Croix-Rouge.

Le milieu culturel a aussi sa place au WEF: ainsi, trois artistes seront honorés lundi soir du Crystal Award pour leur engagement en faveur d'un monde meilleur: la violoniste allemande Anne-Sophie Mutter, la chanteuse colombienne Shakira et l'acteur américain Forest Whitaker. Et l'ensemble Zohra, un orchestre de jeunes femmes afghanes, donnera le concert de clôture du 47e WEF.

La manifestation prendra ses quartiers du 17 au 20 janvier dans la station grisonne, située à plus de 1500 m d'altitude.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.