Une forte majorité des employés veut pointer

SondagePrès de 90% des travailleurs approuvent la saisie et le contrôle des heures de travail.

Une forte majorité de Suisses souhaite pouvoir prouver clairement son temps passé de travail

Une forte majorité de Suisses souhaite pouvoir prouver clairement son temps passé de travail Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Malgré ou du fait même de la flexibilisation croissante du monde du travail, une forte majorité des Suisses souhaite pouvoir prouver clairement le temps de travail qu’ils fournissent. Tel est le principal enseignement provenant du sondage publié hier par Employés Suisse, organisation faîtière d’environ 70 associations d’employés de l’industrie des machines, des équipements électriques, des métaux, de la chimie, et de la pharma,

Sur les 662 personnes interrogées et exerçant une activité professionnelle, 89% d’entre elles se déclarent favorables à la saisie du temps de travail. Du côté des 337 sondés ne travaillant pas, cette proportion atteint 77%.

Le temps de travail et les loisirs se confondent de plus en plus. Les travailleurs ont plus de flexibilité et de possibilités de déterminer eux-mêmes comment ils s’organisent dans leur labeur. Depuis belle lurette, un job commençant à 8 heures et se terminant à 17 heures n’est plus une norme. Les nouvelles technologies favorisent de fortes variations dans les horaires de travail. Mais qu’est-ce que cela signifie pour le décompte des heures d’activités professionnelles?

En se fondant sur une enquête représentative menée par Demoscope, Employés Suisse a pris le pouls de la population suisse. Et les résultats s’avèrent surprenants.

Une majorité claire des Suissesses et Suisses se prononce pour la saisie du temps de travail. Plus déroutant: moins de la moitié des travailleurs parvient à respecter l’horaire auquel ils sont astreints. Et un tiers d’entre eux travaille nettement plus. Simultanément un tiers des employés ne saisit pas du tout le temps consacré au travail. Et c’est même près de la moitié chez les indépendants et les cadres supérieurs.

Les collaborateurs d’entreprises tendraient en outre à déplorer des temps de travail de moins en moins continus

Créé: 29.11.2015, 20h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.