Feu vert de Berne pour le Cargo souterrain

TransportsUn premier tronçon sera mis en service en 2031 près de Zurich.

Des containers-wagonnets relieront les principaux centres urbains du pays dès 2050.

Des containers-wagonnets relieront les principaux centres urbains du pays dès 2050. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y aura donc une loi sur le transport souterrain. Ainsi en a décidé mercredi le Conseil fédéral, à charge au parlement de l’entériner dans le courant de cette année, pour que les premiers jalons du futur Cargo souterrain (CST) soient posés. Ce projet vise à transférer sous terre une grande partie du transport des marchandises, grâce à un réseau de tunnels dont le premier tronçon de 70 km, entre Zurich et Härkingen-Niederbipp, devrait être mis en service en 2031.

Réseau achevé en 2050

Dès l’entrée en vigueur de la loi, ce sont 100 millions de francs qui seront versés, rien que pour la phase du permis de construire et de la planification. Cette première étape coûtera à elle seule 3 milliards de francs. Quant à l’ensemble du réseau, soit 490 km de tunnels de Genève à Saint-Gall, de Bâle à Lucerne et de Berne à Thoune, il est estimé à 33 milliards et devrait être achevé en 2050. «La planification déterminera qui construira ce tunnel», ajoute le porte-parole de CST, Patrick Aellig.

Financement privé

Mais ce gigantesque projet ne coûtera pas un franc au contribuable. C’est l’une des conditions posées par le Conseil fédéral: pas de subventions! Le CST sera entièrement financé par le privé. Parmi les investisseurs de la phase d’autorisation de construire figurent notamment La Poste, CFF Cargo, la Fédération des coopératives Migros, la Coop, Swisscom, Credit Suisse et la Banque Cantonale de Zurich. Apparaissent aussi les noms d’investisseurs étrangers, tels que le développeur européen d’infrastructures Meridiam SAS (France) ou le chinois Dagong Global Investment Holding Group, mais Cargo souterrain continuera à être majoritairement détenu par des organisations suisses, à hauteur de 57% des actions.

Écologique

Ce tunnel, dans lequel circuleront des wagonnets-containers, permettra, selon ses promoteurs, d’économiser jusqu’à 80% de CO2 par tonne de marchandise transportée. À lui seul, le premier tronçon zurichois économisera 40000 tonnes d’équivalent CO2, ce qui correspond aux émissions annuelles des 7500 habitants de Moutier (BE), précise le communiqué.

Une réduction d’émissions non négligeable, si l’on sait que, entre 2010 et 2040, le volume des marchandises acheminées par la route et le rail aura augmenté de 37%. Le CST vise également à réduire les nuisances sonores.

Créé: 29.01.2020, 18h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...