Passer au contenu principal

ConjonctureLes faillites d'entreprises ont reculé en Suisse

La Suisse a connu une tendance positive lors des quatre premiers mois de l'année en cours avec des faillites d'entreprises en baisse et des créations de sociétés en hausse.

Les entreprises actives dans la construction connaissent un gros risque d'insolvabilité.
Les entreprises actives dans la construction connaissent un gros risque d'insolvabilité.
Keystone

Sur les quatre premiers mois de l'année, moins d'entreprises ont dû mettre la clé sous la porte en Suisse par rapport à la même période l'an passé. Dans le même temps, davantage de sociétés ont été créées dans le pays, à l'exception de la Suisse centrale et du Tessin, selon un communiqué du cabinet Bisnode publié mercredi.

De janvier à avril 2019, le nombre de faillites a reculé de 4% sur un an. Au total, 1562 sociétés ont été concernées. La Suisse romande ( 11%), le Tessin ( 4%) et Zurich ( 2%) ont été les plus touchés. Rien qu'en avril, 360 entreprises ont disparu, soit 3% de plus en un an.

Le plus gros risque d'insolvabilité concerne l'hôtellerie-restauration, l'artisanat et la construction. Les secteurs qui semblent les plus protégés sont l'immobilier, les services à la santé ou les sociétés d'investissement.

Des créations d'entreprises en hausse

Sur la même période, le nombre de créations d'entreprises a progressé de 4% en un an, avec 15'249 nouvelles sociétés. Les régions Mittelland ( 13%), est ( 10%) et nord-ouest ( 5%) ont été les plus dynamiques, à l'inverse de la Suisse centrale (-4%) et du Tessin (-1%).

La Suisse romande compte trois entreprises de plus sur le registre du commerce par rapport à il y a un an, avec 3466 sociétés, selon Bisnode.

En avril, le nombre de nouvelles entreprises a reculé de 1% sur un an à 3651 entités en Suisse.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.