Passer au contenu principal

L’EPFL s’attaque à la cybercriminalité

Avec d’autres partenaires, la Haute école fonde un centre de recherches destiné à devenir un pôle de compétences en matière de sécurité informatique.

En 2015, à l’échelle mondiale, la cybercriminalité aurait provoqué pour plus de 123,3 milliards de francs de dégâts.
En 2015, à l’échelle mondiale, la cybercriminalité aurait provoqué pour plus de 123,3 milliards de francs de dégâts.
DR

«Un tsunami frappant de plein fouet l’ensemble de notre société! Un cinquième élément!» Martin Vetterli, président de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), a le sens de la formule lorsqu’il s’agit de résumer la manière dont le numérique est en train de bouleverser notre planète. Mais comme l’explique ce dernier, «alors que l’air, le feu, la terre et l’eau sont tous passés sous la maîtrise et le contrôle de l’homme, ce n’est de loin pas le cas du cyberespace».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.