Ventes d'iPhone 6 menacées en Chine

AppleUn brevet menace les ventes des téléphones de la marque à la pomme en Chine. Un marché crucial pour Apple.

Le géant américain est accusé d'avoir enfreint le brevet portant sur le design extérieur du 100C, un smartphone de l'entreprise chinoise Shenzhen Baili.

Le géant américain est accusé d'avoir enfreint le brevet portant sur le design extérieur du 100C, un smartphone de l'entreprise chinoise Shenzhen Baili.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Apple pourrait se voir interdire la vente en Chine de ses téléphones intelligents (smartphones) iPhone6 et iPhone6 Plus, car ceux-ci ont enfreint le brevet d'un fabricant local, selon un communiqué des autorités chinoises.

«Apple doit stopper la vente de ses deux modèles de smartphones iPhone6 et iPhone Plus», car ils «enfreignent un brevet de design» d'une entreprise chinoise, a indiqué le Bureau de la propriété intellectuelle de Pékin dans un communiqué daté du 19 mai publié sur son site officiel.

Mais la marque à la pomme a déclaré vendredi soir avoir «fait appel» de la décision. «En conséquence, l'ordonnance (d'arrêt des ventes) a été suspendue en attendant l'examen par le Tribunal de la propriété intellectuelle de Pékin», a indiqué un porte-parole du groupe à l'AFP.

Le journal Beijing Morning Post, citant le tribunal, avait déjà évoqué jeudi cet appel. «Les modèles iPhone6 et iPhone6 Plus, tout comme les iPhone6s, iPhone 6s Plus et iPhone SE, sont toujours disponibles à la vente aujourd'hui en Chine», a précisé le porte-parole d'Apple.

Le géant américain est accusé d'avoir enfreint le brevet portant sur le design extérieur du 100C, un smartphone de l'entreprise chinoise Shenzhen Baili, selon les sites internet des bureaux pékinois et national de la propriété intellectuelle.

Marché crucial

La Chine est un marché crucial pour Apple, et ses produits y sont immensément populaires, mais la marque a déjà connu plusieurs déboires dans le pays.

Début mai, un maroquinier chinois commercialisant une gamme de produits baptisée «Iphone» avait annoncé avoir gagné à Pékin un procès en propriété intellectuelle intenté par Apple, le tribunal jugeant qu'il avait déposé sa marque avant l'arrivée en Chine des smartphones du même nom.

L'entreprise en question, Xintong Tiandi, vend des sacs à main, portefeuilles et autres sacoches frappés du sigle «IPHONE» en lettres majuscules.

En 2014, la télévision publique (télévision d'Etat) CCTV avait accusé la marque californienne de menacer la sécurité nationale en raison de la capacité de l'iPhone de géolocaliser un utilisateur, ce qu'Apple avait nié. (ats/nxp)

Créé: 17.06.2016, 20h31

Articles en relation

Apple ouvre Siri aux développeurs externes

San Francisco Apple a ouvert Siri, son application d'«assistant personnel intelligent», aux développeurs tiers. Plus...

Les nouveautés Apple attendues à la keynote

WWDC 16 La Worldwide Developers Conference d'Apple débutera ce lundi à 19h à San Francisco. Le géant à la pomme devrait dévoiler les développements de ses logiciels. Le point sur les rumeurs. Plus...

Apple n'est plus la marque à plus forte valeur

Technologie La marque à la pomme a dû rendre son sceptre à Google avec une valeur de 229,2 milliards de dollars. Plus...

Apple tombe à la 3e place des accessoires connectés

Nouvelles technologies La vente de la Apple Watch ne constituerait que 7,5% de ce marché mondial. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...