Les universités suisses «payent» le plus en Europe

Quatre universités suisses se trouvent en tête des universités dont les diplômés sont les mieux payés après cinq à dix ans d’expérience.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une récente étude publiée par Emolument.com, un site d’analyse comparative de salaires, montre que les diplômés helvétiques gagnent les salaires les plus élevés en Europe. Ainsi, en moyenne, un étudiant sortant de l’Université de Saint-Gall ou de Zurich (UHZ), de l’EPFZ ou de l’Université des sciences appliquées à Zurich (ZHAW) peut escompter une rémunération de 200 500 francs par an.

Ces résultats, basés sur les réponses données par 5622 anciens étudiants européens ayant obtenu un bachelor ou un master tranchent avec la place allouée à la Suisse par les classements universitaires habituels. Les grandes écoles françaises suivent de près, avec HEC ou Polytechnique parmi les dix premières.

Etonnamment, des universités britanniques renommées comme Oxford ou Cambridge ne pointent qu’en quinzième et seizième positions. Un décalage que pourrait expliquer le fait que, traditionnellement, la quasi-totalité des étudiants français sortent de leurs études avec un master, contrairement à leurs homologues anglais. A Oxford ou Cambridge, ils sont ainsi 50% à commencer à travailler avec un bachelor.

La prédominance de la Suisse est également à relativiser. Si ses diplômés peuvent s’attendre à recevoir 40% de plus que leurs homologues britanniques, cet écart disparaît en prenant en compte les différences du coût de la vie, rappelle Emolument.com.

Autre variable à prendre en compte, les frais de scolarité. «La question du retour sur investissement est très importante pour la plupart des étudiants quand ils cherchent à s’inscrire à une université», note la directrice d’Emolument.com, Alice Leguay. En Suisses, les frais des universités suisses s’avèrent beaucoup moins élevés qu’ailleurs: environ 2500 francs par an à Saint-Gall, selon Emolument.com, contre 11 000 francs dans une université anglaise. Un argument plaidant en faveur de la rationalité économique des études en Suisse.

Créé: 22.08.2016, 22h24

Articles en relation

L'Uni de Genève passe devant celle de Zurich

Classement de Shanghai Les universités américaines dominent toujours le classement de Shanghai. Genève est 53e. Zurich 54e. L'EPFZ 19e. Plus...

Des cours de chinois ouverts à tous à l’Université

Apprentissage Au vu du succès de l’an dernier, l’Institut Confucius ouvre une deuxième classe de mandarin cet automne. Plus...

Les universités peinent à débusquer les tricheurs

Formation Les étudiants seraient 10% à 30% à plagier ou faire écrire leurs travaux. Seule une poignée se fait attraper. Plus...

Lutte contre le cancer: découverte genevoise

Recherche Grâce à un anticorps, des chercheurs de l’UNIGE et des HUG sont parvenus à freiner le développement du lymphome Plus...

L’UNIGE perce les secrets du dragon barbu

Recherche Des chercheurs genevois ont découvert que les poils, les plumes et les écailles ont un ancêtre commun. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...