Tornos dégraisse à Moutier

Canton de BerneDouze employés du fabricant prévôtois de machines-outils ont été remerciés, selon le syndicat Unia qui craint d'autres suppressions.

Tornos restructure son site de Moutier.

Tornos restructure son site de Moutier. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tornos a procédé à des licenciements sur son site de Moutier ces derniers jours.

Tornos a confirmé avoir procédé à des licenciements, comme l'ont révélé jeudi le Quotidien jurassien et le Journal du Jura, sans toutefois en donner le nombre. Le syndicat Unia, qui se base sur la commission du personnel, évoque une douzaine de personnes.

La mesure touche le secteur de l'usinage, a indiqué à l'ats le directeur financier de Tornos Bruno Edelmann. Les dédites ont été envoyées en date du 31 août pour le 31 décembre. Des mesures d'accompagnement sont prévues, mais pas de plan social. Unia regrette de ne pas avoir été consulté. Le syndicat redoute une série de mesures au compte-gouttes pour éviter de lancer une procédure de licenciement collectif, a expliqué Pierluigi Fedele, secrétaire régional.

Selon le code des obligations, un licenciement est collectif lorsqu'il touche au moins 30 personnes dans une entreprise de 300 personnes ou plus. Les patrons doivent alors en informer les syndicats et le canton et ouvrir les négociations en vue d'un plan social.

Retour dans la zone bénéficiaire

Ces licenciements ont été prononcés alors que l'entreprise a fait état il y a 15 jours de résultats semestriels positifs et d'un carnet de commandes rempli, poursuit Pierluigi Fedele, déplorant la stratégie de l'entreprise.

Tornos a retrouvé les chiffres noirs au premier semestre, dégageant un bénéfice net de 0,3 million de francs, après une perte de 3,5 millions sur les six premiers mois de 2016. Le chiffre d'affaires net a progressé de 17,5% sur un an, à 82,1 millions de francs.

Les licenciements prononcés ce mois résultent de la nouvelle stratégie d'outsourcing de Tornos. Le groupe le mentionnait déjà en annonçant ses résultats au premier semestre. Les mesures de sous-traitance «seront intensifiées au cours du deuxième semestre 2017».

Un accord a été trouvé avec un sous-traitant de la région pour usiner certains composants, a relevé Bruno Edelmann. Les pièces stratégiques continueront cependant d'être produites à Moutier. Des investissements sont prévus cette année et l'année prochaine dans les moyens de production de la cité prévôtoise, promet-il.

Toujours moins d'emplois

Les emplois de Tornos en Suisse diminuent depuis plusieurs années. En 2016, 44 postes à temps plein ont été supprimés.

A fin décembre, le groupe employait 631 collaborateurs, dont 353 dans ses unités helvétiques de plus en plus concentrées sur les machines haut de gamme. Alors que la production a augmenté de deux tiers depuis 2012, l'effectif de Tornos considéré dans son ensemble a diminué de près d'un quart (-22%). A Moutier et La Chaux-de-Fonds, près de la moitié (49%) des emplois ont disparu. (ats/nxp)

Créé: 31.08.2017, 12h09

Articles en relation

Tornos réalise un premier semestre dans le vert

Machines-outils Le résultat net du fabricant de machines-outils a atteint 0,3 million de francs, après une perte de 3,5 millions en 2016. Plus...

Tornos plombé par l'industrie automobile

Moutier (BE) Le fabricant de machines-outils a connu une année 2016 «absolument insatisfaisante». Plus...

Moins bons résultats pour Tornos

Machines-outils Le fabricant de machines-outils a réalisé un chiffre d'affaires en recul de 16,9% en 2016 en comparaison annuelle à 136,2 millions de francs. Plus...

Tornos voit rouge au premier semestre

Industrie Le chiffre d'affaires de l'entreprise sise à Moutier a lui chuté de 15,4% comparé à la même période de l'année passée. Plus...

Petit bénéfice net pour Tornos en 215

Industrie Le groupe de Moutier ne formule pas d'objectifs chiffrés pour son exercice 2016, relevant que le contexte économique demeurera difficile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: la sécheresse sévit
Plus...