Passer au contenu principal

Une technologie force des métiers à vite se redéfinir

Avocats, banquiers, notaires, tous ces métiers seraient menacés par la blockchain. Un colloque a fait le point sur ses enjeux

Un colloque a permis de débroussailler les nombreuses applications possibles de la nouvelle technologie blockchain. Elle suscite pour l’heure des questions sans réponse. En photo: Pierre Maudet.
Un colloque a permis de débroussailler les nombreuses applications possibles de la nouvelle technologie blockchain. Elle suscite pour l’heure des questions sans réponse. En photo: Pierre Maudet.
Georges Cabrera

Grand raout à la Fédération des entreprises romandes (FER) Genève. Près de 300 personnes s’y sont réunies hier, des entrepreneurs, financiers, avocats, universitaires et représentants des autorités, dont le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet, en charge de l’Economie. L’objet des conversations: la blockchain. But des opérations: permettre aux entreprises romandes de mieux la cerner pour en faire un levier ou, en tout cas, ne pas rater le virage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.