La situation de BlackBerry reste critique

CanadaLe groupe canadien a dégagé sur l'exercice 2015-2016 une perte nette de 208 millions de dollars. Les ventes chutent.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

BlackBerry a une nouvelle fois essuyé une perte sur son dernier exercice fiscal et vise le retour à la rentabilité avec une stratégie maintenant centrée sur le marché des services aux entreprises et moins sur les boitiers de téléphone, a indiqué vendredi le groupe canadien.

Sur l'ensemble de son exercice 2015-16 (clos le 29 février), BlackBerry a dégagé une perte nette de 208 millions de dollars américains, c'est toutefois 100 millions de moins que celle de l'exercice précédent. Cette perte comptable, de 40 cents par action, est plus importante que celle prévue par les analystes dont le consensus moyen était une perte de 33 cents.

Une situation qui se dégrade

La situation de BlackBerry s'est dégradée tant sur le plan du chiffre d'affaires que sur la rentabilité dans la deuxième partie de son exercice, et au dernier trimestre les ventes ont chuté de 30% par rapport à la période identique de l'exercice précédent. Dans le même temps, les coûts ont reculé de 20% et la marge opérationnelle s'est détériorée en perdant, pour les douze mois, plus de 5 points de pourcentage à 43,6%.

Pour 2015-16, le chiffre d'affaires s'est monté à 2,16 milliards de dollars, en recul de 35% sur un an, selon les données du groupe BlackBerry. Le PDG John Chen a estimé que «la performance au quatrième trimestre a été solide» en expliquant que dorénavant la stratégie est d'avoir une croissance plus rapide de sa division services aux entreprises plutôt que les logiciels d'appareils mobiles.

«Nous avons gagné des parts de marché sur les logiciels d'entreprises», avec un doublement des ventes au dernier trimestre et un chiffre d'affaires de plus de 500 millions de dollars pour l'ensemble de l'exercice, selon M. Chen.

Pour le nouvel exercice 2017, «notre stratégie est sur les rails et nos moteurs de croissance en place pour continuer à faire mieux que le marché sur le secteur logiciel et réaliser nos objectifs de rentabilité», a-t-il assuré.

(afp/nxp)

Créé: 01.04.2016, 14h00

Articles en relation

BlackBerry enregistre une perte supérieure aux prévisions

Télécoms Pionnier des smartphones, le groupe canadien BlackBerry s'est laissé dépasser au fil des ans par les nouveaux poids lourds de ce marché que sont Apple et Samsung Electronics. Plus...

Nouvelle vague de licenciements chez BlackBerry

Smartphones Le fabricant canadien de smartphones peine à redevenir rentable. Plus...

BlackBerry reste dans le rouge malgré un lent redressement

Télécommunications Le fabricant de smartphone canadien a réduit ses pertes en 2014, mais ses ventes continuent de chuter. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...