Sicpa supprime une centaine de postes dans l’agglomération lausannoise

CoupesMoins d'une centaine de postes seront finalement biffés à Prilly chez Sicpa, le spécialiste des encres et des solutions de sécurité.

Une centaine de postes seront supprimés chez Sicpa

Une centaine de postes seront supprimés chez Sicpa Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une centaine de postes seront supprimés chez Sicpa à Prilly. Les propositions du personnel ont permis de limiter les suppressions d'emplois. Un plan social et des mesures de soutien ont été votées.

Le personnel a approuvé jeudi à l'unanimité le plan social et les mesures qui avaient été discutées avec la direction. Le processus de consultation a permis de ramener à moins d'une centaine le nombre de postes supprimés, alors que 110 à 120 étaient évoqués au départ.

Le nombre précis de licenciements n'est pas encore connu, car l'entreprise table sur une série de départs volontaires. Ce chiffre devrait être donné vers la fin du mois.

Les conditions du plan social sont «supérieures à la pratique» tant en termes financiers, qu'en termes de soutien actif au personnel pour qu'il retrouve un emploi, a précisé jeudi Sicpa sans donner de détails. Des formations et des «outplacements» seront proposés.

Dialogue constructif

L'entreprise connue pour ses encres destinées aux billets de banque a salué le «dialogue permanent et très constructif» mené avec les employés et le syndicat Unia, qui a défendu une partie des employés.

Sicpa souhaite réorganiser ses activités de traçabilité sécurisée aujourd'hui gérées par deux entités distinctes, l'une dévolue à la clientèle gouvernementale, l'autre à la clientèle industrielle. L'objectif est d'améliorer et de simplifier l'organisation de ce domaine et de générer des synergies.

L'entreprise emploie actuellement 1050 personnes en Suisse, à Chavornay et Prilly-Lausanne. Les effectifs ont augmenté de plus de 300 collaborateurs ces cinq dernières années. La division «encres de sécurité» et le site de Chavornay ne sont pas touchés par la réorganisation. (ats/TDG)

Créé: 13.11.2014, 13h13

Articles en relation

SICPA réorganise un secteur et pourrait biffer des emplois

Encres de sécurité Mondialement connue pour ses encres destinées aux billets de banque, la firme lausannoise SICPA réorganise son secteur traçabilité sécurisée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...