Le scandale VW n’ébranle pas les ventes de Mercedes

AllemagneNi le scandale des diesels manipulés ni les soubresauts du marché chinois ne freinent le succès du groupe Daimler

Mercedes a réalisé les meilleures ventes de son histoire (720 000 unités) avec un chiffre d’affaires en hausse de 13% et un rendement qui atteint 10% dans le seul segment automobile.

Mercedes a réalisé les meilleures ventes de son histoire (720 000 unités) avec un chiffre d’affaires en hausse de 13% et un rendement qui atteint 10% dans le seul segment automobile. Image: INGO WAGNER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les conséquences du scandale des moteurs diesels truqués se limiteront-elles au groupe Volkswagen? Si l’on en croit la concurrence, l’impact serait pour l’instant nul sur les autres constructeurs allemands. «Nos ventes n’ont pas bougé ces dernières semaines», a assuré hier Bodo Uebber, le directeur financier de Daimler, en présentant les chiffres du troisième trimestre.

Le constructeur des Mercedes a réalisé les meilleures ventes de son histoire (720 000 unités) avec un chiffre d’affaires en hausse de 13% (37,3 milliards) et un rendement qui atteint 10% dans le seul segment automobile. Le constructeur de Stuttgart ne semble même pas tourmenté par les alertes sur la croissance chinoise, un marché où il compte écouler plus de 300 000 voitures cette année. Près de 280 000 unités étaient déjà vendues à la fin de septembre, un chiffre en progression de 27%. «Et nous devrions avoir une nouvelle croissance l’année prochaine», a ajouté Bodo Uebber.

Mercedes fidèle au diesel

Daimler a voulu dissiper les doutes sur le diesel, technologie qu’il ne compte nullement abandonner. Selon le constructeur de Stuttgart, la direction a déjà réagi au scandale Volkswagen en mettant à l’étude de nouveaux systèmes de mesure de pollution plus proches des conditions réelles.

Chez Volkswagen, en revanche, on étudie à la loupe la courbe des ventes alors que la direction vient de lancer la plus grande opération de rappels de l’histoire du groupe (8,5 millions de véhicules en Europe). Selon le président du comité d’entreprise, membre du conseil de surveillance, le scandale des manipulations des voitures diesels n’a pas encore eu un effet sur les ventes. «Mais il est encore beaucoup trop tôt pour décréter la fin de l’alerte», a tempéré Bernd Osterloh.

En termes d’image, VW resterait une marque de qualité auprès des Allemands. Selon le sondage du cabinet de conseil Prophet, publié cette semaine, deux tiers des sondés estiment encore que le constructeur fabrique d’excellentes voitures et que ce scandale sera oublié dans un an. «VW s’est forgé une solide réputation ces dernières années. Il est capable de rattraper cette perte de confiance», résume Felix Stöckle de l’agence Prophet.

Audi mise sur l’électrique

Chez Audi, qui fait partie du groupe Volkswagen, on a déjà trouvé une parade au scandale. La marque, qui a dû rappeler elle aussi 2,1 millions de véhicules manipulés, assure ne pas souffrir d’un recul des ventes.

Le patron d’Audi souhaite reprendre l’offensive en misant tout sur l’électrique. «Ce sera notre réponse à la thématique du diesel», a expliqué Rupert Stadler. «Nous allons mettre un sacré coup d’accélérateur et nous allons regagner la confiance», a-t-il ajouté. Audi prévoit d’introduire une voiture 100% électrique sur le marché en 2018.

Créé: 22.10.2015, 21h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...