Passer au contenu principal

Hôtellerie de luxeRachat de Victoria-Jungfrau: la famille Manz jette l'éponge

Swiss Private Hotel, qui détient désormais 4,21 du capital-actions, a précisé qu'elle resterait au nombre des actionnaires de VJC. La voie semble libre pour la holding fribourgeoise Aevis qui a augmenté sa part d'actions à 43,44%.

L'Hôtel Victoria-Jungfrau, à Interlaken (BE), fleuron du groupe en vente du même nom.
L'Hôtel Victoria-Jungfrau, à Interlaken (BE), fleuron du groupe en vente du même nom.
ARCHIVES, Keystone

Compte tenu de la part de 43,44% des actions désormais en mains de la holding fribourgeoise Aevis, son concurrent Swiss Private Hotel jette l'éponge dans l'offre publique d'achat (OPA) du groupe hôtelier de luxe Victoria-Jungfrau Collection (VJC), a annoncé lundi la société en mains de la famille Manz.

Swiss Private Hotel, qui détient désormais 4,21 du capital-actions, a précisé dans son communiqué qu'elle resterait au nombre des actionnaires de VJC. Le groupe hôtelier offrait un montant équivalent par titre, soit 310 francs, à celui proposé par Aevis, la holding qui chapeaute en particulier le groupe de cliniques Genolier (GSMN).

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.