«Le rachat d’Aperto par Coop? Gagnant-gagnant!»

Commerce de détailLa distribution en ligne favorise une consolidation dans le commerce de détail traditionnel.

En visant les pendulaires, Aperto s’active sur un des rares segments porteurs du marché.

En visant les pendulaires, Aperto s’active sur un des rares segments porteurs du marché. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Coop rachète Aperto! Le deuxième détaillant suisse acquiert une chaîne de cinquante magasins implantés dans les gares et les stations-service. Le groupe, propriété jusque là de Hofer Holding AG et Villars Holding SA, recense onze boutiques en Suisse romande, dont huit sur le chemin des passagers ferroviaires. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

En visant les pendulaires, Aperto s’active sur un des rares segments porteurs du marché. La croissance démographique, stable en Suisse, est en effet plus importante le long des grands axes de transport et dans les agglomérations, car le coût de la vie est élevé dans les centres-villes.

Nos infographies sur le commerce de détail

Ces dernières années, Coop et Migros avaient déjà tendance à acquérir des petits magasins le long des grands axes routiers et ferroviaires. A la gare de Bulle, le nouveau M-Express n’occupe par exemple pas plus de 178 m2. Même la boutique de Cornavin, 600 m2, est une Lilliputienne comparée aux centres commerciaux qui poussaient jadis, de Balexert au Glattzentrum zurichois en passant par Crissier. Coop avait perdu l’appel d’offres au moment de la refonte de la gare de Cornavin en 2014. Le tir est désormais corrigé.

Le marché du commerce de détail en Suisse n’en demeure pas moins proche de la saturation à l’heure du franc fort et d’Internet. Deux défis qui poussent Coop et Migros à développer leurs offres dans la santé, le fitness, les restaurants, les stations-service, les agences de voyages ou en ligne. Migros procède par exemple actuellement à une importante campagne de promotion sur sa filiale Digitec Galaxus. Coop fait de même pour Microspot.

Coop et Migros sur orbite

A moyen terme, les géants du numérique représentent une menace pour les détaillants traditionnels, alors qu’Amazon étend ses tentacules dans les pays voisins. «Difficile de savoir quel sera leur impact dans une décennie», selon David Bosshart, directeur de la fondation Gottlieb Duttweiler.

Dans ce contexte d’incertitude, les petites chaînes comme Aperto sont tentées, selon lui, de se faire racheter, si possible par Coop ou Migros, des coopératives qui leur garantissent plus que d’autres de ne pas chambouler leur commerce. «C’est gagnant-gagnant, car Migros et Coop font aussi face à la menace du numérique», estime-t-il. En attendant, l’acquisition d’Aperto démontre une nouvelle fois que les commerces qui marchent sur sol helvétique sont absorbés par un des deux géants. Migros et Coop grandissent à toute allure en Suisse et à l’étranger. Tellement que depuis 2012, les deux mastodontes figurent chacun parmi les 500 principales entreprises au monde, selon le magazine Forbes (372e pour Migros, 396e pour Coop).

Aperto a la réputation d’être cher. Son rachat pourrait-il avoir une influence sur les prix? Aucune décision n’est prise à ce stade, selon les porte-parole de Coop. Le détaillant bâlois précise s’intéresser avant tout aux magasins Aperto implantés dans les gares. Il annonce d’ailleurs qu’il cédera en 2017 ses magasins de station-service à la société gérant ces dernières, Oel-Pool AG. (TDG)

Créé: 23.12.2016, 17h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le PLR repousse son vote sur la démission de Maudet
Plus...