Pierre Félicité-Ivanès nous a quittés

Carnet noirLe fondateur de l’agence Gerofinance, devenue l’un des plus importants groupes d’immobilier de Suisse romande, est décédé cette semaine.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le monde de l’immobilier romand est à nouveau en deuil. Un mois après Jean Paul Barbier-Mueller (lire notre édition du 11 janvier 2017), c’est Pierre Félicité-Ivanès qui s’en est allé. Le fondateur de l’agence Gerofinance est décédé mardi soir, âgé de 84 ans.

Né à Paris en 1933, Pierre Félicité-Ivanès était, selon l’expression, parti de rien. Il avait construit ses premiers immeubles en 1955, alors âgé de 22 ans seulement. Avant de fonder l’agence immobilière Gerofinance, à Genève, en 1962. Précoce dans son activité, Pierre Félicité-Ivanès a aussi été précurseur: on lui doit les premières PPE de Suisse, dans les années soixante. Régisseur, constructeur et hôtelier, Pierre Félicité- Ivanès aura fait sortir de terre, durant sa carrière, plus de 5000 logements en Suisse, destinés aux locataires comme aux acquéreurs. Il a d’ailleurs défendu toute sa vie les locataires et les propriétaires. Il a aussi été tour à tour président de la Chambre immobilière et de la Fédération romande immobilière.

Pierre Félicité-Ivanès a eu trois enfants. Son fils, Jérôme, l’a rejoint dans l’entreprise en 2007, avant d’en reprendre la présidence en 2012, Pierre restant administrateur jusqu’en 2015. Sous l’impulsion de Jérôme, l’entité s’est fortement développée, notamment avec le rachat de plusieurs agences romandes. Dans sa configuration actuelle, le réseau compte 16 agences en Suisse. Cette taille fait de lui l’un des plus importants groupes d’immobilier de Suisse romande.

Pierre Félicité-Ivanès est décrit par certains de ceux qui l’ont connu comme un homme modeste, introverti, généreux, sage et très croyant. Il était aussi un amateur d’art et un mécène averti.

La cérémonie d’adieu aura lieu ce lundi 30 janvier à 14 h, en l’Eglise Sainte-Thérèse, à l’avenue Peschier, à Genève.

Créé: 25.01.2017, 17h23

Pierre Félicité-Ivanès aura fait sortir de terre, durant sa carrière, plus de 5000 logements en Suisse. (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...