Passer au contenu principal

Industrie du tabacPhilip Morris veut fermer sa fabrique néerlandaise

Philip Morris veut mettre fin en octobre à la production de cigarettes dans son usine aux Pays-Bas. 1230 postes concernés.

Le siège international de Philip Morris, à Lausanne.
Le siège international de Philip Morris, à Lausanne.
ARCHIVES, Keystone

Le cigarettier Philip Morris, leader mondial de l'industrie du tabac, souhaite mettre fin en octobre à la production de cigarettes dans son usine aux Pays-Bas, a-t-il annoncé vendredi. Il a précisé que 1230 emplois étaient concernés.

«Cette annonce difficile a été précédée de longues réflexions et évaluations minutieuses de toutes les options disponibles», a indiqué Philip Morris dans un communiqué, pointant du doigt des ventes en baisse au cours des quatre dernières années.

Celles-ci ont notamment été affectées par la «faiblesse du marché», les consommateurs se tournant vers des produits à moindre prix, comme le tabac à rouler, a expliqué le groupe.

Ce déclin des ventes, évalué par Philip Morris à 20%, est également dû à «l'impact négatif des politiques fiscales et de régulation excessives, qui créent un environnement prolifique pour les organisations criminelles impliquées dans la contrebande de cigarettes», a ajouté Drago Azinovic, le président de Philip Morris pour l'Europe, cité dans le communiqué.

Plus grand employeur de la région

L'usine de Bergen op Zoom, dans le sud-ouest des Pays-Bas, non loin du port de Rotterdam, est la plus grande usine du groupe en termes de capacités de production, selon son site internet. La majorité des cigarettes qui y sont fabriquées sont destinées à l'export pour les marchés européens et japonais.

Plus grand employeur de la région, Philip Morris assure «être conscient des conséquences que la décision aura sur (ses) employés et leurs familles, et sur la communauté locale».

«Nous allons immédiatement débuter un dialogue avec nos employés et leurs représentants pour développer un plan social qui aidera ceux qui seront potentiellement influencés par ce souhait» de terminer la production de cigarettes, a indiqué le groupe.

Ce géant de l'industrie du tabac produit entre autres la marque Marlboro, la plus vendue dans le monde, et s'arroge 16% de parts de marché avec sept de ses marques parmi les 15 les plus fumées dans le monde.

Société suisse à capitaux américains, Philip Morris est né de la scission des activités internationales du groupe américain Altria en mars 2008. Philip Morris International emploie plus de 87'000 employés à travers le monde et dispose de 53 usines.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.