Passer au contenu principal

Partenariat historique entre une PME genevoise et un géant français

Le groupe Servier s'est engagé à financer le développement d'un traitement inédit de la société de Plan-les-Ouates GeNeuro pour 455 millions de dollars.

François Curtin (au centre) et quelques collègues dans un laboratoire de la société GeNeuro, à Plan-les-Ouates. En tout, la PME emploie 16 personnes.
François Curtin (au centre) et quelques collègues dans un laboratoire de la société GeNeuro, à Plan-les-Ouates. En tout, la PME emploie 16 personnes.
Laurent Guiraud

Un nouveau Merck Serono serait-il en train de naître à Genève? La question est toujours plus légitime, alors que la société de Plan-les-Ouates GeNeuro SA vient de signer un partenariat inédit avec le groupe Servier. Le géant pharmaceutique français lui rachète une option sur les droits de commercialisation, hors Etats-Unis et Japon, d'un traitement à l'essai contre la sclérose en plaques pour 47 millions de dollars.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.