Lunaphore entre en phase commerciale

Start-upLa jeune pousse de l’EPFL démarre la vente d’une première machine basée sur sa technologie d’immunohistochimie.

Déborah Heintze, Diego Dupouy et Ata Tuna Ciftlik, cofondateurs de la start-up Lunaphore.

Déborah Heintze, Diego Dupouy et Ata Tuna Ciftlik, cofondateurs de la start-up Lunaphore. Image: Laurent de Senarclens / Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À l’EPFL, Lunaphore fait partie des start-up les plus en vue. En quelques années, cette jeune pousse a non seulement accumulé les distinctions (Prix PERL 2014, Swiss Technology Award 2018), mais aussi su convaincre les investisseurs de miser sur son potentiel. Au cours des deux dernières années, elle est ainsi parvenue à lever des fonds pour 11,3 millions de francs. Jeudi, elle franchit une nouvelle étape clé de son développement avec la commercialisation d’une première machine basée sur sa technologie.

Pour mémoire, Lunaphore s’illustre dans la lutte contre le cancer et plus spécifiquement dans l’immunohistochimie, soit la partie détection et diagnostic de la maladie. Au cours des dernières années, elle a développé un procédé permettant d’analyser très rapidement la manière dont les patients réagissent à leur traitement. «Notre technique d’analyse des tissus est non seulement dix fois plus rapide que celles existant actuellement, mais elle permet en plus d’obtenir de meilleurs résultats pour observer la manière dont les tumeurs évoluent», expliquait dans nos pages Déborah Heintze, cofondatrice de la start-up avec Diego Dupouy et Ata Tuna Ciftlik.

Cette étape sera suivie par d’autres pour la start-up à l’exemple du développement de nouvelles itérations de produits permettant d’élargir le champ d’application de sa solution de diagnostic, mais aussi à une plus grande automatisation de ses processus.

Créé: 07.02.2019, 13h28

Articles en relation

Six millions levés par une start-up de l’EPFL

Entreprise Lunaphore, jeune pousse prometteuse selon un récent classement, vient de boucler un nouveau tour de financement Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...