Passer au contenu principal

L'internationale des prêteurs sur gage se réunit durant deux jours à Genève

Juan Caido s’efforce de combattre l'image négative qui colle à la peau des prêteurs sur gage.

Prêteur sur gage, Mont-de-piété. Dans l’inconscient populaire, le terme rimera toujours avec celui d’usurier. Juan Caido, fondateur de Valorum à Lausanne et membre de l’Association internationale des prêteurs sur gage Pignus depuis 2015 s’efforce de combattre cette image.

Prêter sur gage, cela existe encore à l’heure du «crowdfunding»?

En 2017, qui va au Mont-de-Piété? A quel prix?

Vos représentants vont rencontrer les responsables d’agences onusiennes au service du développement… que faites-vous ensemble?

Qui participe à ce sommet?