Le groupe Peugeot Citroën délocalise ses sièges de Genève et Berne à Zurich

AutomobileEn 1924, le célèbre industriel français André Citroën était venu en personne à Genève pour créer la filiale suisse.

Image: Pascal Frautschi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

André Citroën doit se retourner dans sa tombe. En 1924, le célèbre industriel français était venu en personne à Genève pour créer la filiale suisse. Près de 90?ans plus tard, coup de tonnerre: le groupe PSA a brusquement décidé de fermer son siège historique des Acacias et de le transférer à Zurich. Dans un même mouvement, le siège de Peugeot, situé à Berne, va connaître le même sort.

Cette décision a été brutalement annoncée hier matin aux collaborateurs des deux sites. A Genève, Citroën (Suisse) SA emploie une soixantaine de postes de travail. Si ce transfert se concrétise, le canton perdra un nouvel importateur de poids. En 2005, c’est Fiat (Suisse) SA qui verrouillait déjà les portes de son siège genevois pour se transférer avec armes et bagages à Zurich, où se trouvent la plupart des importateurs de marques automobiles.

Avec armes et bagages? Cette opération concerne avant tout les collaborateurs mais, expériences faites, la plupart des employés renoncent à déménager pour des raisons évidentes: conjoint ou autres membres de la famille qui travaillent déjà à Genève ou à Berne, logement, scolarité en cours des enfants, réseaux d’amis ou professionnels, etc. Seuls deux importateurs de poids restent dans le canton qui organise chaque année l’un des plus importants salons automobiles du monde: Honda et Mazda.

Objectif avoué par la direction du groupe PSA: «Renforcer les synergies entre les deux marques.» Cette opération s’inscrit dans un cadre plus large. Le fabricant français a aussi décidé de regrouper ses deux marques phares en Allemagne, à Cologne, ainsi qu’en Angleterre, à Coventry. D’autres marchés européens devraient connaître le même sort.

Aucun plan social n’a été présenté au personnel au moment de cette annonce, ressentie comme une douche froide à l’interne. Les caisses des deux cantons concernés devront aussi essuyer les plâtres: Peugeot réalise un chiffre d’affaires d’environ 450 millions de francs et Citroën avait affiché des revenus de 340 millions en 2010. Ces sociétés pèsent aussi lourd en termes de capitaux: en 1995, au moment du regroupement vers Genève des succursales saint-galloise, zurichoise et bernoise de Citroën, l’entité genevoise s’était enrichie d’un actif net de… 5 milliards! Aujourd’hui, c’est Zurich qui se frotte les mains.

(TDG)

Créé: 20.04.2012, 07h19

Articles en relation

Automobile : produire français... ou pas

Industrie Alors que s'ouvre le 82ème salon international de l'auto de Genève, le débat fait toujours rage en France sur le désormais fameux "produire français". Plus...

Les constructeurs allemands sont les plus rentables

Automobile BMW n'a pas seulement vendu plus de voitures que jamais au 1er trimestre 2012. Le constructeur bavarois remplace Hyundai en haut du podium des constructeurs les plus rentables. Daimler et VW sont aux 3e et 5e rangs. Plus...

Les voitures neuves toujours très prisées en Suisse

Automobile Le bon début d'année se confirme pour les importateurs de voitures en Suisse. Les ventes de véhicules neufs continuent d'augmenter. Plus...

Audi rachète Ducati

AUDI S’EMPARE DE DUCATI
Du haut de ses 15 milliards de bénéfice net, l’empire Volkswagen, propriétaire d’Audi, pouvait se permettre la dépense, d’autant que l’opération lui permet de s’implanter sur le marché moto où est déjà présent son compatriote et concurrent dans le haut de gamme BMW. La marque allemande n’a pas dévoilé le montant de la transaction, mais, selon la presse germanophone, il tournerait autour des 860 millions d’euros.
Ducati, créée en 1926 par trois frères et basée à Bologne (nord), vend 42 000 motos par an. Ses 1100 employés ont réalisé l’an dernier 94 millions d’euros de bénéfice opérationnel pour 480 millions de chiffre d’affaires.  AFP

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les polices municipales pourraient disparaître
Plus...