Genève-Servette distingué par Swisscom

EntrepriseLe club de hockey a reçu des mains d’un jury indépendant un trophée réservé aux entreprises les plus innovantes.

Chris McSorley à la manœuvre.

Chris McSorley à la manœuvre. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Genève-Servette Hockey Club (GSHC) a reçu hier des mains d’un jury indépendant le «Swisscom Business Award» dans la catégorie «Collaborer efficacement». Le prix est décerné aux entreprises et institutions suisses ayant réalisé des projets informatiques particulièrement novateurs.

Le GSHC s’est équipé des produits Microsoft Lync, qui permettent à leurs utilisateurs de non seulement converser par écrit, oral ou vidéo, mais aussi de partager des documents, s’envoyer des fichiers et faire de présentation (type Powerpoint) sur un seul logiciel. «Cet outil optimise le temps de nos collaborateurs, ce qui les rend plus efficaces, se réjouit Christophe Stucki, directeur général du GSHC. Il permet de mieux travailler avec nos fournisseurs et clients, qui peuvent aussi s’y connecter.» Alex Macchieraldo, chef de vente chez Swisscom, estime de son côté que ce programme permet au club d’économiser du temps et de l’argent.

Swisscom fournit depuis le début de l’année le service la plateforme complète dont les données sont stockées dans des serveurs à Zurich. L’opérateur historique s’occupe de toute l’infrastructure informatique et téléphoniques du club du bout du lac.

L’entraîneur de l’équipe, Chris McSorley, utilise un dénommé «whiteboard», une sorte de tablette tactile mesurant 85 pouces, pour entraîner ses joueurs et communiquer avec les autres collaborateurs de la PME. Le whiteboard remplace dans les vestiaires, depuis le début de la saison, le petit tableau blanc que les entraîneurs de hockey ou de basketball utilisent traditionnellement pour coacher leurs poulains. Ces derniers, qui seront bientôt intégrés au réseau Lync, pourront entre autres réécouter les conseils du coach ou revoir des séquences de jeu depuis leurs téléphones ou tablettes.

Ces outils doivent en outre rendre le club plus attrayant aux yeux des joueurs et employés. «Pour attirer les talents, qui sont en général jeunes et geeks, ce genre d’expérience peut être intéressante», estime Christophe Stucki. On veut aussi briser l’image de petite structure associative et peu dynamique souvent associée aux clubs sportifs.»

Le GSHC, qui ne peut concurrencer financièrement certains de ses rivaux, mise sur tous les détails susceptibles de faire la différence. Son budget sportif tourne autour des 10 millions de francs par an, c’est deux fois moins que les équipes de Berne ou Zurich.

De nombreuses entreprises externalisent leurs données et utilisent les services de Microsoft, Google, Amazon ou autres. A Genève, Lync a aussi été adopté par Swisscom, une banque privée, une compagnie de shipping et des horlogers. Le GSHC est le premier club de hockey au monde à s’être laissé tenter, c’est aussi cela que le jury de Swisscom a voulu récompenser. Soixante entreprises étaient candidate au Swisscom award. Le GSHC est la première entreprise romande à emporter ce trophée.

(TDG)

Créé: 20.09.2013, 20h57

Articles en relation

Matthew Lombardi est enfin d’attaque et Daugavins pourrait aussi jouer contre Kloten

Hockey sur glace Les deux nouveaux étrangers de Ge/Servette devraient effectuer leur grand début samedi contre les Zurichois. Victorieux mardi à Lugano, les Genevois ont l’occasion de doubler la mise. Plus...

Genève-Servette: Kaspars Daugavins a signé

Hockey sur glace Le club des Vernets a engagé son quatrième renfort étranger. Il s’agit d’un international letton de 25 ans, auteur de 98 matches en NHL. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Notes de frais: l'armée suisse aussi!...
Plus...