Passer au contenu principal

Comment Genève Aéroport fait face à sa folle croissance

Un nombre record de passagers a transité par Cointrin l'an dernier. La plate-forme, pour l'instant, fait face. Entretien avec son directeur général.

«Pourquoi est-ce qu'à l'aéroport de Zurich, où les salaires sont plus bas, n'y a-t-il jamais de conflit?» Robert Deillon, directeur général de Genève Aéroport, s'interroge également sur les débrayages qui ont marqué Cointrin l'an dernier.
«Pourquoi est-ce qu'à l'aéroport de Zurich, où les salaires sont plus bas, n'y a-t-il jamais de conflit?» Robert Deillon, directeur général de Genève Aéroport, s'interroge également sur les débrayages qui ont marqué Cointrin l'an dernier.
Laurent Guiraud

Genève Aéroport prospère. L’entreprise a annoncé hier un nouveau bénéfice, de 88,3 millions de francs. La plate-forme a accueilli l’an dernier 15,1 millions de passagers, un record qui chaque année est battu. Face à cet afflux, Cointrin, si proche du centre-ville, ne peut s’étendre. Pour faire face, il faut procéder autrement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.