Passer au contenu principal

Galenica a poursuivi sa croissance en 2014

Le groupe bernois actif dans le domaine de la santé a accru son chiffre d'affaires de 1,7% sur un an à 3,42 milliards de francs.

Toutes les activités du groupe Galenica ont poursuivi leur développement dans un contexte difficile.
Toutes les activités du groupe Galenica ont poursuivi leur développement dans un contexte difficile.
Keystone

Pour la dix-neuvième année consécutive, Galenica confirme une progression de son bénéfice net.

La hausse du chiffre d'affaires a été réalisée malgré la pression sur les prix qui s'exerce sur tous les marchés, indique mercredi Galenica dans un communiqué. Dans ce contexte qualifié de «difficile», toutes les activités - dont l'essentiel, soit les quatre cinquièmes, concernent le marché suisse - ont poursuivi leur développement.

Le segment de la production pharmaceutique (Vifor Pharma), le groupe a enregistré une croissance de 6,6% à 706,2 millions de francs. Le secteur des pharmacies et de la distribution de médicaments (Galenica Santé), a pour sa part vu ses ventes progresser de 0,6% à 2,78 milliards.

Durant l'exercice sous revue, le nombre de pharmacies consolidées dans le chiffre d'affaires de Galenica Santé est resté stable avec 254 points de vente. Grâce à de nouveaux partenaires, le réseau global de pharmacies a pu être élargi de huit unités, à un total de 491.

Les résultats complets de l'exercice 2014 seront publiés le 10 mars prochain. Pour l'heure, Galenica confirme l'objectif de bénéfice qu'il s'était fixé pour 2014, sans toutefois articuler un chiffre. Sur une base comparable, soit sans les effets extraordinaires positifs uniques liés à la norme comptable IAS 19 et au règlement d'un cas fiscal international en 2013, il prévoit pour la dix-neuvième fois consécutive une hausse de bénéfice après minoritaires.

Risques de change réduits

Concernant l'exercice en cours, Galenica estime que les risques de change suite à la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d'abolir le cours plancher du franc viendront principalement des revenus en dollars de l'entité Vifor Pharma. Dans la zone euro, ils devraient être atténués grâce au réseau propre de filiales, ainsi qu'aux achats dans les pays de cette zone.

Les annonces et commentaires qui ont accompagné la publication des chiffres dévoilés mercredi ont été tièdement accueillis à la Bourse suisse. Vers 10h, le titre Galenica perdait ainsi 2%, sur un marché SLI des 30 «blue chips» il est vrai lui aussi nettement orienté à la baisse en début de matinée, à -1,4%.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.