En Thurgovie, CCI biffe 50 emplois

Arrêt du nucléaireL'entreprise thurgovienne CCI, qui produit notamment des éléments de robinetterie et des filtres pour les centrales électriques, va biffer quelque 50 postes sur 182.

L'entreprise CCI collabore avec des entreprises électriques.

L'entreprise CCI collabore avec des entreprises électriques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La filiale de la société britannique IMI Critical Engineering évoque des difficultés sur le marché énergétique. Selon le syndicat Employés Suisse, 27 licenciements seront prononcés.

Les événements de Fukushima en 2011 et la fermeture prévisible de centrales nucléaires en Allemagne et en Suisse ont bouleversé le marché, souligne mardi l'entreprise basée à Bichelsee-Balterswil (TG) dans un communiqué. CCI a ainsi décidé de mettre l'accent sur les marchés en croissance, en Corée du Sud, en Chine, au Brésil et en Russie.

L'abolition du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS) s'est également fait ressentir et a encore réduit la compétitivité de l'entreprise, qui a été forcée à prendre des mesures «massives». Les fluctuations naturelles pourront toutefois absorber une grande partie des réductions de postes, souligne CCI.

Problèmes structurels

La période de consultation, obligatoire lors de licenciements collectifs, est déjà arrivée à son terme, a expliqué le secrétaire régional d'Employés Suisse Alois Düring. Selon lui, l'entreprise connaît des problèmes structurels et le taux de change de l'euro a peu à voir avec cette suppression de postes.

Jusqu'ici, CCI employait 182 personnes sur le site de Balterswil. Les personnes licenciées bénéficieront d'un plan social et disposeront de mesures d'accompagnement, souligne M. Düring. (ats/nxp)

Créé: 17.02.2015, 18h11

Articles en relation

Sécurité nucléaire: la Suisse partiellement suivie

Réunion internationale Réunie à Vienne, la communauté internationale a adopté une déclaration visant à améliorer les standards de sécurité des centrales nucléaires dans le monde. Elle n'a toutefois pas suivi une proposition suisse plus contraignante. Plus...

Le feu vert à Mühleberg énerve les antinucléaires

Sécurité nucléaire Au grand dam des antinucléaires, la centrale de Mühleberg a obtenu des autorités fédérales la permission de décéder de mort naturelle en 2019. Plus...

Hollande assure qu'il fermera Fessenheim, sans donner de date

Central nucléaire Le président français François Hollande a réaffirmé lundi qu'il «y aurait la fermeture» de la centrale nucléaire de Fessenheim, aux portes de Bâle. Il n'en a toutefois pas précisé la date. Plus...

Fukushima: le danger de la piscine du réacteur 4 écarté

Catastrophe nucléaire L'un des plus gros dangers à la centrale accidentée de Fukushima au Japon est désormais écarté. Plus...

«Sortir du nucléaire»: le National rejette un contre-projet indirect

Initiative populaire Le Conseil national a refusé jeudi, par 156 voix contre 36, de lier le sort de la stratégie énergétique 2050 à celui de l'initiative populaire des Verts «Sortir du nucléaire». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...