Entrepreneuriat: les Suisses toujours frileux

EntreprisesSeuls 7,9% des Suisses se déclarent prêts à passer à l'action au cours des trois prochaines années, selon une étude de la Haute école de gestion de Fribourg.

Les Suisses ont de la peine à créer leur propre entreprise.

Les Suisses ont de la peine à créer leur propre entreprise. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si les Suisses affichent une attitude favorable à l'égard de l'entrepreneuriat, ils restent frileux lorsqu'il s'agit de passer à l'action, selon une enquête. Chez les jeunes, le passage à l'acte est encore plus problématique, seul 1 sur 30 ayant franchi le pas de devenir son propre patron.

La Haute école de gestion de Fribourg a réalisé le volet suisse de l'étude internationale Global Entrepreneurship Monitor, rendu public mercredi. Elle a interrogé dans ce cadre quelque 3500 personnes.

Parmi les sondés, un peu plus de 43% pensent disposer des compétences et de l'expérience nécessaires pour créer une entreprise. Mais ils ne sont que 38,9% à estimer que devenir entrepreneur constitue un choix de carrière judicieux, contre plus de 77% aux Pays-Bas, 68,8% des Portugais ou 65,5% des Canadiens.

Au final, seuls 7,9% des sondés se déclarent prêts à passer à l'action au cours des trois prochaines années. Entre 2015 et 2017, seuls 8,2% des Suisses se sont lancés dans l'aventure entrepreneuriale, soit à peine plus qu'en 2015. Ce taux situe à nouveau la Suisse en-dessous de la moyenne d'autres économies telles que le Canada, les Etats-Unis ou l'Australie (9,1%).

Mauvais classement

Et parmi les 18-24 ans en Suisse, la carrière entrepreneuriale, bien qu'attrayante pour 44,2% des personnes interrogées, seule une minorité (13,6%) pense disposer des bases requises pour créer son entreprise. A peine plus d'un quart (25,5%) perçoivent des opportunités d'affaires là où ils vivent.

En comparaison internationale, la Suisse figure en queue de peloton, soit au 23e rang sur 27. Aux Pays-Bas, près d'un jeune sur cinq connaît déjà les joies, épreuves et défis de l'activité d'entrepreneur. (ats/nxp)

Créé: 21.06.2017, 16h48

Articles en relation

Entrepreneuriat social: un autre monde est possible

Planète réseaux Plus...

Dix étudiants vaudois au contact de la Silicon Valley

Entrepreneuriat Durant une semaine, les dix participants au Silicon Valley Start-up Camp ont arpenté le sanctuaire mondial de l’esprit d’entreprise Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30 avions de Swiss immobilisés pour des problèmes de moteur
Plus...