Passer au contenu principal

EasyJet aime Genève Aéroport et y accroît son offre

La patronne de la compagnie britannique, Carolyn McCall, déplore les taxes élevées imposées par l’entreprise Flughafen Zürich AG.

Présidente du directoire d’EasyGroup Holdings Limited depuis juillet 2010, Carolyn McCall, confirme son vif intérêt pour le marché suisse. Ou plus particulièrement pour les sites de Genève et Bâle. «Tenant compte de notre modèle d’affaires, des adaptations dans les infrastructures s’avèrent nécessaires à l’aéroport de Zurich. Les taxes y sont en plus très très élevées», déplore la quinquagénaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.