Les demandes de brevets explosent en Chine

InnovationL’Empire du Milieu est en passe de devenir le grand leader des innovations. La Suisse se maintient.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le nombre de demandes de brevets a connu une hausse record en 2015 dans le monde, selon un rapport publié mercredi par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à Genève. La hausse est due aux innovateurs chinois. Ceux qui avaient formulé en 2011 autant de demandes de brevets que les Etats-Unis, traditionnel leader en la matière, en émettent désormais le double.

«Les dépenses en matière d’innovation et de R&D explosent en Chine et la croissance du PIB chinois reste forte», souligne Carsten Fink, chef économiste à l’OMPI. Pékin veut passer du «made in China» au «created in China», dit-il. «Cette transition rappelle ce qui s’est passé au Japon dans la deuxième partie du XXe siècle et en Corée du Sud dans les années 90. Mais jamais dans l’histoire on n’a vu une telle croissance à une telle échelle», souligne-t-il.

Derrière, les demandes des autres pays augmentent aussi chaque année. «Le signe que le monde innove toujours plus et que, dans un contexte où le PIB mondial stagne, on se protège. On est dans une économie de la connaissance», estime Mosahid Khan, directeur des statistiques à l’OMPI. «Les brevets sont devenus essentiels pour obtenir des capitaux», complète Kamran Houshang Pour, expert en brevets à l’Institut fédéral de la propriété intellectuelle.

C’est dans l’informatique que le plus grand nombre de brevets a été demandé, devant les machines électriques et le numérique. Les Etats-Unis ont formulé le plus de demandes en dehors des frontières nationales, devant les Japonais et les Allemands, les Chinois se cantonnant à leur territoire.

Les demandes helvétiques en Suisse sont stables. Celles qui sont adressées par des Suisses à l’international croissent par contre, mais moins vite que la moyenne. «Des indicateurs peu surprenants de la part d’un pays économiquement mature dont le marché est restreint et porté sur l’international», selon Kamran Houshang Pour. La Suisse figure parmi les pays dont la part de demandes internationales est la plus importante. Par habitant, elle figure au sommet, devant la Corée du Sud et l’Allemagne. Les demandes suisses émanent surtout des sciences de la vie. (TDG)

Créé: 24.11.2016, 08h22

Articles en relation

Changement surprise à la tête de l’économie chinoise

Ministère des Finances Xiao Jie, 59 ans, prend les rênes de la deuxième économie mondiale. Le jeu de chaises musicales s’amplifie en Chine Plus...

La croissance chinoise fait de la résistance

Chine Elle reste stable au 3e trimestre, aidée par l'immobilier et la dette. Plus...

La Chine, un danger pour l'économie mondiale

Croissance La Chambre de commerce de l'UE affirme que les surcapacités de la Chine sont une vraie menace même pour la croissance du pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.