Passer au contenu principal

Concentration en cours dans l’industrie du tabac

British American Tobacco a offert ce vendredi de racheter pour 47 milliards les parts qui lui manquent dans Reynolds American.

Via du cash et un échange d’actions, BAT veut acquérir les 57,8% des parts qui lui manquent dans Reynolds American. REUTERS
Via du cash et un échange d’actions, BAT veut acquérir les 57,8% des parts qui lui manquent dans Reynolds American. REUTERS
Reuters

Vapotage, réglementations nationales de plus en plus drastiques, croissance constante des contrefaçons, image de marque en déclin continu… Les temps sont durs pour les géants du tabac. Du coup, les ventes mondiales se tassent, de l’ordre de 2 à 3% par an. Et il en va de même pour les marges, qui se resserrent de plus en plus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.