La Bourse roule pour Trump

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’investisseur est un animal social. Il a besoin d’être «comme les autres». En près de vingt-cinq ans de métier, j’ai eu le temps de me rendre compte que souvent, l’investisseur préfère rester dans le faux avec le reste de la foule, plutôt que de faire partie des solitaires qui pourraient éventuellement avoir raison, quitte à se sentir en revanche très seul.

Il n’y a pas si longtemps de cela, une grosse dizaine de jours, le «consensus du marché» – un terme décrivant une sorte de sentiment virtuel mais que l’on utilise chaque fois que l’on veut expliquer un choix (parfois) irrationnel – le consensus nous disait donc qu’il n’y avait que très peu d’espoir que la Bourse américaine continue de monter après l’arrivée officielle de Donald Trump au pouvoir. Et Wall Street étant le baromètre de la finance mondiale, l’avenir du reste de la planète Bourse semblait écrit. Les «experts» en finance de tous bords étaient extrêmement méfiants. D’autant qu’ils avaient déjà prévu, en novembre, que le marché se casserait la figure si Trump était élu. Alors forcément, la hausse de 7% affichée depuis en rendait plus d’un nerveux.

Lundi passé, Trump entamant sa première semaine de pouvoir effectif, nous entamions la nôtre avec nos ceintures attachées, prêts à toute éventualité baissière qui pourrait finalement donner raison à ce fameux «consensus».

Mais que nenni! Encore une fois, le marché nous a montré que ce qui était évident, était… évidemment faux. Dès le milieu de la semaine les indices américains ont donc cassé leurs plus hauts historiques (encore), battus de nouveaux records, mais surtout, la barrière psychologique des 20 000 points sur le Dow Jones a cédé. Ce qui a déclenché immédiatement des achats massifs de casquettes et de T-shirts pour fêter ça. Et beaucoup de frustration pour ceux qui revendiquent un krach boursier depuis des mois.

* Fondateur du site Investir.ch

Créé: 30.01.2017, 09h06

Articles en relation

Bienvenue dans le nouveau monde

La semaine en Bourse Plus...

Aux abris, le krach arrive!

La semaine en Bourse Plus...

Ethos lance son propre indice à la Bourse suisse

Genève La fondation genevoise crée un indice boursier qui tient compte des critères de bonne gouvernance. Elle ouvrira l'ensemble de ses fonds de placement au public. Plus...

La Bourse suisse clôture la semaine dans le rouge

Marchés Après trois jours de hausse, le Swiss Market Index (SMI) a terminé en baisse vendredi. Plus...

Thomas Veillet,
Fondateur du site Investir.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...