Passer au contenu principal

La Bourse roule pour Trump

L’investisseur est un animal social. Il a besoin d’être «comme les autres». En près de vingt-cinq ans de métier, j’ai eu le temps de me rendre compte que souvent, l’investisseur préfère rester dans le faux avec le reste de la foule, plutôt que de faire partie des solitaires qui pourraient éventuellement avoir raison, quitte à se sentir en revanche très seul.

Il n’y a pas si longtemps de cela, une grosse dizaine de jours, le «consensus du marché» – un terme décrivant une sorte de sentiment virtuel mais que l’on utilise chaque fois que l’on veut expliquer un choix (parfois) irrationnel – le consensus nous disait donc qu’il n’y avait que très peu d’espoir que la Bourse américaine continue de monter après l’arrivée officielle de Donald Trump au pouvoir. Et Wall Street étant le baromètre de la finance mondiale, l’avenir du reste de la planète Bourse semblait écrit. Les «experts» en finance de tous bords étaient extrêmement méfiants. D’autant qu’ils avaient déjà prévu, en novembre, que le marché se casserait la figure si Trump était élu. Alors forcément, la hausse de 7% affichée depuis en rendait plus d’un nerveux.

Lundi passé, Trump entamant sa première semaine de pouvoir effectif, nous entamions la nôtre avec nos ceintures attachées, prêts à toute éventualité baissière qui pourrait finalement donner raison à ce fameux «consensus».

Mais que nenni! Encore une fois, le marché nous a montré que ce qui était évident, était… évidemment faux. Dès le milieu de la semaine les indices américains ont donc cassé leurs plus hauts historiques (encore), battus de nouveaux records, mais surtout, la barrière psychologique des 20 000 points sur le Dow Jones a cédé. Ce qui a déclenché immédiatement des achats massifs de casquettes et de T-shirts pour fêter ça. Et beaucoup de frustration pour ceux qui revendiquent un krach boursier depuis des mois.

* Fondateur du site Investir.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.