Passer au contenu principal

Les banquiers genevois ont le blues

«Genève va voir sa classe moyenne s'appauvrir» dit Frédéric Kohler, directeur de l'Institut supérieur de formation bancaire.

Illustration
Illustration
L.Fortunati

Réunis mardi pour la conférence annuelle de la Fondation Genève Place Financière, les représentants du secteur en étaient presque étonnés. Entre 2008 et 2014, l’emploi bancaire «est resté stable» a confirmé Edouard Cuendet, le directeur de la fondation. En clair, autour de 37 000 employés dans l’ensemble du secteur financier et de 19 000 collaborateurs dans les banques de la Cité de Calvin. En 1997, on recensait déjà 18 000 employés de banque.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.