Après une année noire, Deiss quitte Kudelski

TechnologieL'ex-conseiller fédéral Joseph Deiss quitte le groupe technologique vaudois, le jour de l'annonce de résultats 2017 très décevants.

Site du groupe Kudelski à Cheseaux, près de Lausanne.

Site du groupe Kudelski à Cheseaux, près de Lausanne. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas pour Kudelski. Le groupe technologique vaudois a vu son bénéfice fortement reculer l'année dernière. Joseph Deiss, administrateur depuis 2017, ne briguera pas un nouveau mandat au sein du conseil d'administration de Kudelski en mars prochain. L'ancien conseiller fédéral (de 1999 à 2006) était entré dans l'organe de surveillance du groupe technologique vaudois en 2012. «Le conseil d'administration remercie sincèrement M. Joseph Deiss pour sa participation au cours des dernières années, aux différents conseils et comités du groupe», indique mercredi Kudelski dans le communiqué diffusé lors de la présentation de ses résultats 2017.

Réorientation

La raison de ce recul est notamment dû à la réorientation vers la cybersécurité. La transformation du groupe technologique vaudois s'accélère et des investissements importants sont encore prévus en 2018. Kudelski a dégagé en 2017 un bénéfice net des activités poursuivies de 2,7 millions de dollars (2,5 millions de francs), contre 88,5 millions une année auparavant, a indiqué mercredi la société sise à Cheseaux-sur-Lausanne (VD) dans un communiqué.

Revenant sur la transformation du groupe, l'administrateur-délégué André Kudelski observe dans un entretien accordé à l'ats que «les choses se sont déroulées plus rapidement que nous ne l'avions pensé». Si la demande en cybersécurité «a été soutenue» et qu'elle s'est développée de façon favorable pour l'internet des objets, la télévision à péage historique a connu une baisse de volume.

Performance de l'Accès public

Le chiffre d'affaires et les autres produits d'exploitation se sont globalement enrobés de 7,1%, à près de 1,1 milliard de dollars, grâce notamment à la performance des activités de cybersécurité et du domaine de l'Accès public (événements, parkings, ski). En incluant les opérations discontinues, les ventes atteignent 1,14 milliard.

Au niveau opérationnel, le résultat (EBIT) avant coûts de restructuration a reculé de 113,5 à 48,1 millions de dollars entre 2016 et 2017. «Nous sommes toutefois dans la 'guidance' du résultat opérationnel annoncé au semestre avant de prendre la décision d'une restructuration», annoncée fin décembre dernier, relève André Kudelski. Après coûts de restructuration de 22,5 millions, le résultat opérationnel atteint 25,6 millions.

Progression de la cybersécurité

Dans le détail, l'activité cybersécurité a plus que doublé sa contribution aux revenus du groupe. Cette évolution reflète la consolidation complète de M&S Technologies depuis janvier 2017, ainsi que la forte performance de l'entité en Europe. Kudelski Security a en effet connu une croissance solide des deux côtés de l'Atlantique.

Le segment Accès public a poursuivi «sa forte dynamique», avec un chiffre d'affaires en hausse de 11,7%, à 361,3 millions de dollars. L'unité Skidata a encore accru sa présence internationale, entrant dans de nouveaux marchés et réalisant plus de 700 nouvelles installations l'an dernier. Elle en compte à ce jour plus de 10'000, dans une centaine de pays.

Les ventes du segment iDTV ont augmenté de 4,2%, atteignant 688,4 millions de dollars. Dans un environnement «en pleine évolution», la télévision numérique poursuit sa transformation vers des solutions basées dans le «nuage» («cloud»), avec de nouveaux déploiements prévus en 2018.

La restructuration se poursuit

Au niveau géographique, l'entreprise a enregistré «une progression très forte aux Etats-Unis» prolonge André Kudelski, qui fait désormais «la navette de façon extrêmement intensive» entre ce pays où il s'est établi et l'Europe. Pas moins de 47% du chiffre d'affaires du groupe - qui publie désormais ses comptes en dollars - est réalisé aux Etats-Unis.

La firme a revu la répartition de ses activités, afin de concentrer les opérations sur certains sites clés. La restructuration a été achevée en Norvège et aux Etats-Unis.

Effectifs stables

«Tous les ajustements qui devaient avoir lieu en Suisse ont été faits», ajoute André Kudelski. S'il n'articule pas de chiffre, il précise toutefois que «des postes ont été ouverts et d'autres ont disparu». Les effectifs en Suisse sont stables - environ 750 personnes. Le groupe emploie au total quelque 3900 collaborateurs dans le monde.

Kudelski prévoit d'autres mesures significatives de restructuration visant à optimiser les opérations sur d?autres sites européens. En 2017, une réduction de coûts de 23,3 millions de dollars a déjà été réalisée. Une nouvelle réduction de 50 à 70 millions est prévue pour 2018.

Encore de gros investissements en 2018

Pour la suite de l'exercice en cours, le groupe compte générer des revenus en ligne avec 2017, et un résultat opérationnel de 30 à 45 millions de dollars avant coûts de restructuration.

«L'année 2018 restera compliquée et difficile», annonce André Kudelski. Il avance la mise en oeuvre «d'un certain nombre de projets» avec des investissements importants. (ats/nxp)

Créé: 14.02.2018, 07h39

Articles en relation

Kudelski accélère sa transformation

Canton de Vaud Le groupe technologique sis à Cheseaux-sur-Lausanne veut accélérer sa restructuration au 2e semestre afin d'aligner les opérations avec la réalité du marché. Plus...

Kudelski luttera contre le piratage dans le foot

Football Le groupe vaudois fournira un logiciel anti-piratage à la fédération allemande de football pour lutter contre la diffusion illégale en streaming. Plus...

Perte nette de 5,7 millions pour Kudelski

Cheseaux-sur-Lausanne Alors que le spécialiste vaudois de la sécurisation numérique avait réalisé un bénéfice de 21 millions le premier semestre 2016, celui de cette année a plongé. Plus...

Kudelski conclut un partenariat avec Twitter

Cheseaux-sur-Lausanne Le groupe vaudois, actif dans la sécurité numérique, indique que sa collaboration avec le géant américain va se renforcer. Plus...

Kudelski réalise une belle performance en 2016

Susse Le spécialiste vaudois de la sécurisation des contenus numériques et interactifs a connu une année faste en 2016. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.