Passer au contenu principal

Airbus défie Boeing sur ses terres américaines

L’avionneur européen a inauguré hier une usine d’assemblage en Alabama

Un Airbus A321 en phase d’assemblage dans la nouvelle usine à Mobile, en Alabama.
Un Airbus A321 en phase d’assemblage dans la nouvelle usine à Mobile, en Alabama.
AFP

Airbus a ouvert hier sa première usine produisant des aéronefs «made in USA». Sur les terres de son principal rival, Boeing. Et l’avionneur européen paraît avoir choisi le site avec un soin tout particulier.

Comme pour éloigner le plus possible les démons de la délocalisation, Airbus s’est installé à Mobile, en Alabama. Il s’avère que cette ville, située au nord du golfe du Mexique, a été pendant un siècle la capitale de la Louisiane française, avant de passer aux mains britanniques, puis espagnoles. Trois États intimement liés à l’histoire d’Airbus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.