Passer au contenu principal

Airbnb: l’entrée en Bourse de l’année est mise à mal

Le géant californien pourrait faire appel à des investisseurs privés même si cela remet en cause ses 30 milliards de valorisation boursière.

Wall Street aussi est affectée par la crise mondiale du coronavirus.
Wall Street aussi est affectée par la crise mondiale du coronavirus.
AP

Pour Airbnb, il y a quelques semaines encore l’année 2020 s’annonçait flamboyante. En fin d’année, l’entreprise californienne avait confirmé être prête à franchir le cap symbolique et historique de son entrée en Bourse (IPO). Celle qui a bouleversé tous les codes du secteur hôtelier redonnait espoir à de nombreux investisseurs à Wall Street.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.