Passer au contenu principal

Air France renonce au projet de Transavia Europe

Air France a annoncé mercredi soir le retrait immédiat de son projet Transavia Europe, une filiale à bas coûts, au cœur d'un conflit avec les pilotes. Elle leur a dès lors demandé de reprendre le travail.

Le conflit à Air France semble enfin proche du dénouement.
Le conflit à Air France semble enfin proche du dénouement.
AFP

La direction d'Air France a proposé ce mercredi 24 septembre le retrait immédiat du projet de low cost Transavia Europe, au cœur du conflit avec les pilotes, espérant ainsi une «reprise immédiate» du travail, après 10 jours de grève. Le gouvernement a salué ce «geste» de la direction, estimant que «maintenant», «la responsabilité des pilotes (était) de cesser le mouvement». La direction a également «appelé les grévistes à reprendre le travail sans délai».

Parallèlement, des négociations se déroulaient mercredi dans la soirée entre la direction, le premier syndicat de pilotes (SNPL, 71%) et le Spaf (12%) - à l'origine de la grève, qui égale désormais le record du plus long conflit jamais mené par les pilotes d'Air France en 1998 (10 jours).

La compagnie aérienne indique dans un communiqué vouloir poursuivre le développement de Transavia mais uniquement en France.

«Avec le retrait du projet Transavia Europe, il n'y a désormais plus aucune raison de faire grève car plus aucune crainte de délocalisation ne peut subsister», souligne Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France-KLM, cité dans le communiqué.

«Notre projet Transavia est un projet 100% pour la France», ont martelé Alexandre de Juniac et Frédéric Gagey, directeur d'Air France, dans le communiqué. «Il s'agit de développer la compagnie Transavia pour la croissance en France et créer rapidement plus de 1000 emplois» dans l'Hexagone, dont 250 de pilotes, ont-ils poursuivi.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.