L'aéroport de Berne supprime 22 postes

Transport aérienConfronté à une baisse de trafic aérien de lignes et charter, l'aéroport de Berne-Belp supprime 22 postes à plein temps. Cette mesure se traduira par trois licenciements.

La baisse des vols de lignes et charter à l'aéroport Berne-Belp est principalement liée au programme de réduction de coûts de SkyWork Airlines.

La baisse des vols de lignes et charter à l'aéroport Berne-Belp est principalement liée au programme de réduction de coûts de SkyWork Airlines. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La restructuration de Berne-Belp touche aussi la structure dirigeante: la fonction de directeur des opérations (COO) disparaîtra et d'autres postes se partageront ses tâches, indique ce mercredi 1er octobre la société exploitante Flughafen Bern SA dans un communiqué. Ces mesures entreront en vigueur début 2015.

Christian Mayer, qui occupe actuellement ce poste, quitte l'entreprise. Heinz Kafader assumera la fonction de chef des opérations, membre de la direction.

La baisse des vols de lignes et charter est principalement liée au programme de réduction de coûts de SkyWork Airlines. Envisageant d'abord de se défaire de son autorisation d'opérer en Suisse, la compagnie régionale bernoise, alors en difficulté, a finalement supprimé 12 postes l'an dernier et changé de directeur.

Cette restructuration lui a permis d'obtenir une autorisation d'exploitation illimitée de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC). Mais la nouvelle configuration oblige aujourd'hui l'aéroport de Berne-Belp à adapter son mode de fonctionnement, ajoute le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 01.10.2014, 12h41

Articles en relation

La compagnie SkyWork poursuivra ses activités à Berne

Aviation La compagnie aérienne régionale bernoise SkyWork, qui est en pleine restructuration, pourra poursuivre son exploitation à Berne, en tout cas jusqu'en octobre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...