Trente magasins Pam et Proxi dans le caddie de Volg

Commerce de détailPrivée de livraisons, une grande partie de la quarantaine d’enseignes restantes du groupe Distribution Suisse pourrait disparaître.

La chaîne alémanique Volg va reprendre une trentaine d’enseignes Pam et Proxi. Mais à l’instar de celui d’Yverdon, les points de vente laissés sur le carreau restent confidentiels.

La chaîne alémanique Volg va reprendre une trentaine d’enseignes Pam et Proxi. Mais à l’instar de celui d’Yverdon, les points de vente laissés sur le carreau restent confidentiels. Image: Olivier ALLENSPACH

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les clients des magasins d’alimentation Pam et Proxi, dont une partie des rayons sont vides depuis quelques mois, vont devoir encore patienter pour connaître leur sort. La chaîne alémanique Volg, qui appartient à la coopérative agricole Fenaco – comme Visavis et Landi – va reprendre une trentaine des 69 enseignes appartenant à Distribution Suisse, basé à Bussigny. Mais la liste des points de vente laissés sur le carreau est encore confidentielle alors que Volg n’entamera l’opération de reprise qu’à la mi-août.

Ce groupe de commerce de détail, dont le siège est à Winterthour et qui compte déjà une vingtaine d’enseignes en Suisse romande (la moitié dans le Haut-Valais), poursuit son expansion entamée en 2011 à Morgins. La plupart des magasins qui seront repris sont d’ailleurs situés en Valais où Pam et Proxi emploient entre 200 et 250 collaborateurs.

Des onze enseignes appartenant à Distribution Suisse dans le canton de Vaud – dont quatre à Yverdon et une à Lausanne – on ignore lesquelles seront amenées ou non à changer de nom. A Genève en tout cas, tous les magasins du groupe sont indépendants et ne sont pas concernés par la vente.

Emplois conservés
Tamara Scheibli, porte-parole chez Volg, assure que les emplois des magasins repris seront conservés, confirmant l’information dévoilée par Le Nouvelliste. La trentaine de magasins seront adaptés aux critères de la maison, qui travaille notamment avec les fournisseurs des régions où elle s’implante. Volg mise sur des petites surfaces de vente (moins de 300?m2).

La chaîne n’a cependant pas de projet de centrale de distribution en Suisse romande. Ses points de vente romands (comme le sont déjà ceux d’Apples et Eclépens) seront ravitaillés par les centrales de Winterthour et Oberbipp (BE), par train pour une partie du trajet.

Distribution Suisse dans la panade
Du côté de Distribution Suisse, on ne donne aucune information supplémentaire et la direction n’était pas joignable hier. Les difficultés financières de la société ne datent pas d’hier. Cette dernière avait déjà été renflouée il y a quelques années par son principal actionnaire d’origine française. Il y a un an, elle avait été contrainte de fermer son département logistique à Bussigny, entraînant la suppression de 70 emplois.

L’entreprise Volg – qui fournit déjà plus de 1000 magasins dont 563 sous sa propre gestion – avait repris l’approvisionnement des magasins Pam et Proxi. Toutefois, elle a confirmé avoir interrompu ses livraisons à ceux appartenant à Distribution Suisse, celle-ci ne «s’acquittant plus de ses obligations contractuelles».

Si les enseignes en franchise ne sont pas touchées, il reste une quarantaine de Pam et Proxi qui, écartés de la reprise, sont menacés de disparition. Une partie de leurs achats est encore assurée par les responsables régionaux et les gérants se débrouillent pour remplir certains rayons en se fournissant eux-mêmes localement. Jusqu’à quand? (TDG)

Créé: 28.07.2015, 20h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...