Tamedia intéressé par la plate-forme ricardo.ch

Commerce en ligneLe groupe de médias Tamedia manifeste son intérêt concernant ricardo.ch, la plate-forme de commerce en ligne.

Image: ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Si Ricardo devait être vendu, nous ferions très certainement une offre», a laissé entendre à l'ATS ce dimanche 2 novembre Christoph Zimmer, porte-parole de Tamedia, confirmant une information de la NZZ am Sonntag.

Pour Tamedia, Ricardo est une entreprise en ligne intéressante parce qu'elle dispose d'une marque forte et qu'elle peut soutenir la concurrence internationale, a ajouté Christoph Zimmer.

En août, le groupe zurichois a déjà repris 88% du capital de la société danoise Trendsales, une plate-forme Internet de petites annonces prisée par les particuliers et les commerçants, qui appartenait à Naspers, le propriétaire de Ricardo.

Naspers est un groupe de médias sud-africain, qui a acheté en 2008 ricardo.ch. Il n'a jusqu'à présent pas dévoilé ses intentions mais différents médias rapportent que le groupe souhaite se retirer d'Europe de l'Ouest. Au début du mois de septembre, l'agence Bloomberg a annoncé que Naspers cherchait des acheteurs pour ricardo.ch.

Le site d'enchères en ligne ricardo.ch existe depuis 15 ans. Plus de 20'000 articles sont vendus quotidiennement sur la plate-forme. (ats/nxp)

Créé: 02.11.2014, 12h11

Articles en relation

Tamedia améliore revenus et bénéfices au 1er semestre

Médias Au premier semestre 2014, le chiffre d'affaires de Tamedia a augmenté de 2,7 % à 551,4 millions de francs (exercice précédent: 536,8 millions de francs) principalement suite à des acquisitions. Plus...

Tamedia veut se séparer de trois journaux locaux vaudois

Presse Tamedia veut se séparer de trois journaux locaux, «La Broye», «Le Régional» et le «Journal de Morges», pour se concentrer sur les quotidiens régionaux et suprarégionaux. Plus...

Annuaires numériques: Swisscom et Tamedia s'allient

Pub et médias Nouveau rebondissement dans la lutte pour le marché des renseignements numériques. L'opérateur de télécommunications et le groupe de médias zurichois vont fusionner local.ch et search.ch dans une filiale commune. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un ministre de l'Economie doit-il savoir parler anglais?
Plus...