Nestlé Waters veut certifier toutes ses usines

Gestion de l'eauLe groupe Nestlé Waters veut certifier d'ici à 2025 l'ensemble de ses sites d'embouteillage avec Alliance for water stewardship, dédiée à la gestion durable de l'eau.

L'entreprise, qui avait annoncé en 2017 vouloir certifier vingt usines d'embouteillage d'ici à 2020, a obtenu la certification de huit sites, notamment au Pakistan, au Canada et aux Etats-Unis.

L'entreprise, qui avait annoncé en 2017 vouloir certifier vingt usines d'embouteillage d'ici à 2020, a obtenu la certification de huit sites, notamment au Pakistan, au Canada et aux Etats-Unis. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«L'eau est un des principaux défis en matière de développement durable auquel la société civile et notre entreprise doivent faire face», a indiqué jeudi Maurizio Patarnello, président directeur général lors d'un déplacement à Vittel (Vosges).

Le groupe Nestlé Waters veut certifier d'ici à 2025 l'ensemble de ses sites d'embouteillage avec Alliance for water stewardship (AWS), organisme dédié à la gestion durable de l'eau, a-t-il annoncé.

«Nous nous engageons à certifier tous les sites d'embouteillage de Nestlé Waters à travers le monde avec ce standard qui fait autorité sur le plan international», soit 80 à 90 usines dans 34 pays d'ici à 2025, a-t-il assuré.

L'entreprise, qui avait annoncé en 2017 vouloir certifier vingt usines d'embouteillage d'ici à 2020, a obtenu la certification de huit sites, notamment au Pakistan, au Canada et aux Etats-Unis.

«On doit accélérer notre démarche dans un monde où l'eau est une ressource précieuse et rare. On doit prendre encore plus largement cet engagement de certifier tous nos sites», a souligné auprès de l'AFP le PDG.

Leader mondial de l'hydratation de qualité

AWS, une association mondiale regroupant entre autres des entreprises, ONG et des organismes publics, a lancé en 2014 un cadre applicable à l'échelle mondiale basé sur des critères environnementaux, sociaux et économiques pour une gestion durable de l'eau.

Avec ce partenariat, le groupe souhaite «favoriser une plus large et meilleure collaboration avec les parties prenantes locales dans la gestion des ressources en eau», a-t-il précisé dans un communiqué.

«Etant le leader mondial de l'hydratation de qualité, nous avons l'obligation de rassurer partout où nous opérons ceux qui partagent avec nous les aquifères», a dit M. Patarnello, qui a choisi Vittel, dans les Vosges, «le site historique de Nestlé Waters, le plus grand site en France pour l'eau plate, avec Contrex», pour annoncer le projet de certification. (ats/nxp)

Créé: 07.06.2018, 14h49

Articles en relation

Nestlé pourrait supprimer jusqu'à 500 emplois

Suisse Le géant vaudois de l'alimentation annonce vouloir réorganiser ses activités dans l'informatique. Nespresso va notamment délocaliser 80 postes. Plus...

Nestlé regroupe sa recherche à Lausanne

Alimentation Le groupe va réunir dans la capitale vaudoise deux unités de recherche. La nouvelle division comptera près de 800 personnes. Plus...

Le bénéfice de Nestlé a perdu près de 16%

Alimentaire Le groupe alimentaire vaudois annonce jeudi avoir dégagé en 2017 un bénéfice net en baisse de 15,8% sur un an à 7,2 milliards de francs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.