La multinationale Merck s’installe près de Nyon

ÉconomiePoursuivant son extension sur l'arc lémanique, l’entreprise occupera dès juillet 2019 le dernier bâtiment du business park d'Eysins.

Dans dans ce bâtiment en cours de chantier, porte d'entrée du business park de Terre Bonne, que s'installera Merck.

Dans dans ce bâtiment en cours de chantier, porte d'entrée du business park de Terre Bonne, que s'installera Merck. Image: Nemaco

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Installé à Aubonne, Coinsins et Corsier-sur-Vevey, le groupe pharmaceutique allemand Merck, qui a racheté Serono en 2006, poursuit son extension. Après la construction d’un nouveau centre d’expertise en 2014, l’ouverture d’un centre de conditionnement de 8000 m2 en 2017, à Aubonne, l’entreprise vient de s’installer à Eysins. «Afin de libérer des espaces de travail sur le site d’Aubonne, nous venons de conclure un contrat de location de bureaux sur le site du Business Park de Terre Bonne pour y abriter le Merck Global Health Institute», explique Sanae Laabel, responsable de la communication. De fait, une centaine d’employés venant des sites d’Aubonne et de Coinsins y travaillent déjà depuis le 1er mai dernier.

C’est une première étape, puisque l’entreprise projette de déplacer encore sur le campus d’Eysins l’unité Dispositifs Médicaux & Services et l’unité Matériaux de Haute Performance, actuellement situées à Coinsins. Ce qui représente près de 100 employés et posera à terme la question de l’avenir du site de Coinsins.

Dès l’été 2019, ces unités, avec celle qui a déjà déménagé, seront regroupées dans le bâtiment que Nemaco – la société hollandaise qui a développé le parc d’affaires d’Eysins – est en train de construire. «Porte d’entrée de Terre Bonne Park, c’est le dixième et dernier immeuble que nous construisons sur le site. Merck occupera presque la totalité du bâtiment», explique Rembert Berg, administrateur de Nemaco.

En septembre prochain, Fresenius, autre entreprise pharmaceutique, emménagera sur 4100 m2. Une fois le chantier achevé, Terre Bonne comptera ainsi 23 sociétés occupant près de 1800 personnes. «Sur les 50 000 m2 du site, il reste environ 10% de surface à louer. Il y a eu quelques changements de locataires ces dernières années. Aujourd’hui, il y a peu de nouvelles demandes d’implantation de sociétés multinationales, mais surtout des entreprises de la région qui cherchent à s’étendre ou à déménager», note Rembert Berg.

Ce qui ne l’empêche pas de prospecter pour remplir un autre site, celui de Signy Park. Nemaco a racheté en 2014 déjà le périmètre de Fléchères-Nord, juste en dessus du centre commercial de Signy. La société a attendu pour réaliser les immeubles prévus sur cette parcelle de 73 000 m2 au gré des preneurs sérieux. Ce qui semble être le cas, puisqu’une nouvelle école internationale veut s’y installer sur 24 000 m2. Mais le patron de Nemaco n’en dira pas plus, si ce n’est que le chantier ouvrira bel et bien en 2019. (TDG)

Créé: 17.05.2018, 07h58

Articles en relation

«La Suisse reste un pays stratégique pour Merck»

Pharma L’entreprise, qui a acquis Serono en 2006, inaugurait jeudi son centre de conditionnement de médicaments sur La Côte. Plus...

Unia publie un livre sur le combat des employés de Merck Serono

Lutte syndicale L'ouvrage trilingue sera distribué lors du quatrième congrès du syndicat qui s'ouvre jeudi à Palexpo. Plus...

Merck Serono capitalise sur Aubonne

Industrie Le groupe pharmaceutique prévoit d’exploiter deux bâtiments administratifs voisins en plus d’un nouveau centre en travaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.