Passer au contenu principal

Un an après #MeToo, l’état de la parité dans le monde

La plupart des entreprises ont amélioré leurs pratiques en matière de parité depuis l’an dernier. La Suisse n’y brille pas.

Dans les entreprises du classement d'Equileap, un poste de cadre sur quatre (26%) est désormais occupé par une femme, contre 20% l’an dernier.
Dans les entreprises du classement d'Equileap, un poste de cadre sur quatre (26%) est désormais occupé par une femme, contre 20% l’an dernier.

La représentation des femmes dans les entreprises, leur accès à des postes à responsabilité et des pratiques salariales équitables contribuent indubitablement à l’amélioration de la parité et de la condition des femmes dans tous les pays.

Pour mesurer leur évolution, l’organisation Equileap publie un rapport annuel, dont la dernière édition a été rendue publique ces derniers jours (Gender Equality Global Report & Ranking, voir méthodologie ci-dessous).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.